Les auteurs du Nouveau Testament et la Septante

        Il existait à l’époque de Jésus différentes version de l’Ancien Testament. Les deux plus connues sont le texte rabbinique utilisé par les pharisiens et le texte de la Septante utilisé dans le judaïsme synagogal (les « Héllénistes »).

        Au cours des premiers siècles, les chrétiens utilisaient le texte de la Septante, puis au 4ème siècle, Jérôme a décidé de traduire la nouvelle Bible latine en se basant sur le texte rabbinique. Depuis, le texte rabbinique est devenu la référence des confessions occidentales (catholique et protestants) , tandis que les Eglises orientales conservent toujours la Septante.

             Le but de cet article est de montrer que les auteurs du Nouveau Testament utilisaient comme Bible de référence la Septante. Pour ce faire nous ne nous intéresserons pas aux citations bibliques mais aux données historiques. Il est en effet reconnu par tous que les citations du Nouveau Testament proviennent majoritairement de la Septante. Seulement ceux qui rejettent cette version, expliquent que c’est juste un choix de facilité mais qu’en dernier recours les écrivains néotestamentaires considéraient bien le texte rabbinique comme texte authentique.

Nous verrons que les données relevées démontrent le contraire.

      Il est bien important de comprendre que les divergences que je vais relever n’ont aucune conséquence doctrinale. Leur intérêt est simplement de nous éclairer sur la version de la Bible utilisée par les premiers chrétiens. Voyons 4 exemples.

1)    Les généalogies

Une des différences factuelles les plus importantes se trouve dans la Genèse. Tandis que d’Adam à la venue en Egypte, le Texte rabbinique compte 2238 ans, la Septante en compte 3 624 ans (soit 1386 années d’écart). Parmi les différences généalogiques, il y a notamment un personnage qui n’existe que dans la Septante :

« Arpacschad, âgé de trente-cinq ans, engendra Schélach. Arpacschad vécut, après la naissance de Schélach, quatre cent trois ans ; et il engendra des fils et des filles.  Schélach, âgé de trente ans, engendra Héber. Schélach vécut, après la naissance d’Héber, quatre cent trois ans ; et il engendra des fils et des filles. » Genèse 11 : 12-15 (Texte rabbinique)

Et Arphaxad vécut cent trente-cinq ans et il engendra Kainan. Et Arphaxad vécut après qu’il eut engendré Kainan, quatre cent trente, et il engendra des fils et des filles et il mourut. Et Kainan vécut cent trente ans et il engendra Sala. Et Kainan vécut après qu’il eut engendré Sala, trois cent trente ans et il engendra des fils et des filles » Genèse 11 : 12-15 (Septante)

Dans le texte rabbinique, Arpacshad est le père de Schélach et a 35 ans au moment de la naissance de son fils. Dans la Septante, Arphaxad est le père de Kainan, qui est le père de Sala. Arphaxad est donc le grand-père de Sala et a 265 ans (135+130) au moment de la naissance de Sala.

En comparant ces deux textes on voit bien que Kainan n’a pas pu exister si on se fie au  texte rabbinique, pourtant Luc l’inclut bien dans sa généalogie :

« fils d’Eber, fils de Sala,fils de Kaïnam, fils d’Arphaxad, »  Luc 3 : 35-36

2)    Le nombre de personnes descendus en Egypte

Autre divergence : le nombre de personnes descendues en Egypte. D’après le texte rabbinique ils sont 70, tandis que la Septante en compte 75. Notons simplement qu’en Actes 7 : 14, Etienne reprend le chiffre de la Septante.

« Puis Joseph envoya chercher son père Jacob, et toute sa famille, composée de soixante-quinze personnes. » Actes 7 : 14

3)    La prophétie d’Amos

L’utilisation de la Septante est d’ailleurs confirmée quelques versets plus loin, lorsqu’Etienne cite la prophétie d’Amos :

« Vous avez porté la tente de Moloch Et l’étoile du dieu Remphan, Ces images que vous avez faites pour les adorer! » Actes 7 : 43

Qui correspond au texte de la Septante et qui diffère du texte rabbinique :

« Mais vous avez porté Sikkouth, votre Roi, et Kiyyoun, vos images, l’étoile de vos dieux, que vous vous êtes faits. » Amos 5 : 26 ( Texte rabbinique)

« Vous avez porté la tente de Moloch Et l’étoile du dieu Remphan, Ces images que vous avez faites pour les adorer! » Amos 5 : 26 (Septante)

4)    Le temps séparant la promesse et la Loi.

Dernier exemple : le temps séparant la promesse faite à Abraham et la Loi. Dans le texte rabbinique, le séjour en Egypte a duré 430 ans (Exode 12 : 40). Il faut donc rajouter les 215 ans qui séparent la promesse faite à Abraham du début du séjour en Egypte. En revanche dans la Septante, les 430 ans commencent avec le séjour au pays de Canaan (Exode 12 : 40 LXX), c’est-à-dire au moment de la promesse. Or que dit l’apôtre Paul ?

«   Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n’est pas dit: et aux postérités, comme s’il s’agissait de plusieurs, mais en tant qu’il s’agit d’une seule: et à ta postérité, c’est-à-dire, à Christ.   Voici ce que j’entends: une disposition, que Dieu a confirmée antérieurement, ne peut pas être annulée, et ainsi la promesse rendue vaine, par la loi survenue quatre cent trente ans plus tard.   Car si l’héritage venait de la loi, il ne viendrait plus de la promesse; or, c’est par la promesse que Dieu a fait à Abraham ce don de sa grâce. » Galates 3 : 16-18

Paul suit donc encore une fois la chronologie de la Septante.

A travers ces 4 exemples nous voyons donc bien que les auteurs du Nouveau Testament utilisent bien la Septante, même si celle-ci contredit le texte rabbinique.

Version vidéo :

Publicités

10 réflexions sur “Les auteurs du Nouveau Testament et la Septante

  1. intéressant, mais, sur quelle version de la septante t’es-tu basé ?
    pour ma part, j’ai trouvé une version en ligne sur http://ba.21.free.fr/septuaginta
    par contre, pour le passage d’Amos 5:26, je n’arrive pas au même texte que toi…
    il y est indiqué :
    « Vous avez élevé le tabernacle de Moloch, et l’étoile de votre dieu Raiphan, et leurs images que vous aviez fabriqués. »
    ( voir sur http://ba.21.free.fr/septuaginta/amos/amos_5.html )…
    je serai vraiment curieuse de pouvoir consulter celle à laquelle tu fais référence !

    J'aime

  2. Bonjour Eliane,

    Concernant le texte des Septante j’utilise le texte de Rahlfs-Hanhart.
    J’ai vérifié sur le lien que tu proposes et c’est bien la même version (en tout cas pour ce passage).
    Par contre ce qui m’échappe c’est quand tu dis que tu n’arrives pas au même texte que moi. Je t’avoue que je ne vois pas la différence entre le texte que tu proposes et le texte que je propose.

    C’est juste deux traductions différentes d’un même texte. pour le texte d’Amos, j’ai repris la traduction de Louis Segond du passage d’Actes 7 : 43 , tout simplement parce qu’ici le texte cité est mot pour mot celui d’Amos 5 : 26.

    « καὶ ἀνελάβετε τὴν σκηνὴν τοῦ Μολοχ καὶ τὸ ἄστρον τοῦ θεοῦ ὑμῶν , τοὺς τύπους αὐτῶν, οὓς ἐποιήσατε ἑαυτοῖς. »

    « Καὶ ἀνελάβετε τὴν σκηνὴν τοῦ Μολόχ, καὶ τὸ ἄστρον τοῦ θεοῦ ὑμῶν Ραιφαν τοὺς τύπους οὓς ἐποιήσατε προσκυνεῖν αὐτοῖς »

    « autois » et « eaoutois » c’est la même chose, simplement Etienne rajoute proskunein pour préciser. Mais il n’y a aucun changement de sens et ce terme est bien sur sous entendu dans le passage original.

    J'aime

  3. Pingback: Les anciennes versions de la Bible (vocabulaire) | Philochristos

  4. Pingback: La Bible dans l’Eglise ancienne : Irénée de Lyon | Philochristos

  5. Pingback: Jésus parlait-il grec ? | Philochristos

  6. Pingback: Pourquoi chrétien plutôt que protestant ? | Philochristos

  7. Pingback: Une prophétie messianique cachée | Philochristos

  8. Pingback: Qu’est-il écrit dans la loi? | Philochristos

  9. Pingback: Lire la Septante en ligne | Philochristos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s