Réponse à douze questions d’un blogueur chrétien

Un blogueur chrétien, engagé dans la protestation contre le mariage gay, proposait aux gens de répondre à 12 questions. Même si certains aspects étaient déjà abordés dans mon article précédent, je propose une réponse à chacune de ces questions.

1)  Comment peut-on affirmer que les lois du Lévitique contre l’homosexualité sont toujours valables alors qu’on dit que d’autres lois du Lévitique ne sont plus actuelles (esclavage, manger des crustacés, etc.)?

Prendre le Lévitique comme point de départ serait une erreur. La Loi n’est pas une carte de restaurant où l’on peut faire ses propres choix : soit on est affranchi de la Loi, soit on s’y soumet complètement. Par ailleurs la Loi est un code spécifique au peuple Hébreu. Si l’interdiction de l’homosexualité venait de la Loi, cela signifierait qu’elle n’est tout simplement plus d’actualité aujourd’hui.

En réalité, l’interdiction de l’homosexualité provient de Genèse 2 : 24. Dans ce verset Dieu expose sa vision du mariage. C’est d’ailleurs ce passage que Jésus reprend et explicite (Marc 10) : de là nous savons que le mariage est une alliance complète et indissoluble entre un homme et une femme, scellée par Dieu.

Toute forme de sexualité qui ne rentre pas dans ce cadre est donc un péché.

2)  Montrer que « ils s’aiment » et « ils ne font de mal à personne » sont des arguments incomplets, naïfs et insatisfaisants. Exemple: les mêmes arguments étaient utilisés fin 2012 dans la relation incestueuse d’un père avec ses deux filles.

Ces arguments ne sont pas plus ou moins naïfs que les arguments des opposants. Tout est une question de référence morale : quelle est la source de ta morale? En tant que chrétien, nous reconnaissons que c’est Dieu, mais un non-croyant lui doit prendre d’autres références.

Pour reprendre l’exemple proposé, ce qui serait illogique c’est qu’une personne  utilise les arguments « ils s’aiment » / « ils ne font du mal à personne » et pourtant condamne la relation entre le père et ses deux filles. Dans ce cas effectivement la personne serait incohérente avec elle-même.

En revanche si elle accepte cette relation, son argument « ils s’aiment » / « ils ne font de mal à personne » est parfaitement logique. Car en soi la relation décrite n’est pas plus ou moins condamnable que l’homosexualité. C’est une forme de sexualité qui choque notre culture mais qui est par ailleurs très bien acceptée ailleurs. Encore une fois notre morale dépend toujours de sa source.

3) Quelle relation existe-t-il entre les lois de la France et notre histoire chrétienne? Comment est-on arrivé à la définition dans la 5e République du mariage comme l’union entre un homme et une femme? Quelles seront les conséquences d’un changement de cette définition?

La France a été fondée sur l’alliance entre la royauté et l’Eglise. Les dynasties se sont succédées mais cette alliance a perduré jusqu’à la fin de l’Ancien Régime. Au moment de la Révolution, la haine contre l’Eglise était si forte que certains révolutionnaires ont voulu pousser la déchristianisation jusqu’à changer complètement le calendrier. L’arrivée de Napoléon, puis le retour de la monarchie ont cependant mis fin à cette première phase de « déchristianisation ».

La III ème République a ensuite adopté une position intermédiaire : même si l’Eglise était progressivement mise de côté et que l’athéisme progressait, la morale, et donc les lois restaient fortement imprégnées de « valeurs chrétiennes » (même si cette notion est là encore relative et très discutable). La morale laïque promue par la IIIe République est d’ailleurs une sorte de christianisme sans Dieu : on garde les « valeurs » (ou plus exactement ce qu’on dit être les valeurs chrétiennes) et on rejette Dieu Lui-même.

Concernant la Ve République, il faut tout simplement se rappeler qu’elle a été fondée par un catholique pratiquant, qui a toujours été attaché aux valeurs et à la civilisation chrétienne

La principale conséquence de ce changement de définition est avant tout de mettre fin à une situation ridicule et incohérente : des « valeurs chrétiennes » sans Christ ne servent à rien. Vouloir maintenir une morale chrétienne et rejeter l’Evangile est un non-sens.

4) Comment affirmer ses convictions sur le dossier sans être disqualifié? Les médias sont prompts à tourner au ridicule les propos des chrétiens. Quelles précautions employer, autant pour gagner en crédibilité que pour ne pas entacher l’Évangile de Jésus?

Je dirai qu’avant tout il s’agit d’arrêter l’hypocrisie. Tout le monde sait que si les chrétiens sont contre le mariage gay, c’est tout simplement parce que Dieu désapprouve sans ambiguité l’homosexualité. Arrêtons donc, de nous cacher derrière d’autres arguments qui au mieux ne peuvent convaincre que des convaincus et qui pour certains nécessitent même une bonne dose de mauvaise foi.

En tant que chrétien le seul argument valable pour s’opposer au mariage gay est que l’homosexualité est considérée comme un péché.

Le meilleur moyen d’être crédible, c’est d’être honnête.

5) Quels sont les valeurs fondamentales (et jamais remises en question) de personnes en faveur du mariage et de l’adoption homosexuel? Exemple tiré d’un autre domaine: un ami ne peut examiner le christianisme, car il y perdra sa liberté. La liberté est pour cette personne une valeur inconsciente. Il ne s’est jamais posé la question pourquoi la perte de liberté est inadmissible.

Je ne suis pas sur d’avoir compris la question. Néanmoins à partir de ce que j’ai compris, je dirai la liberté et l’égalité. D’une manière générale ce sont ces deux valeurs qui sont constamment mises en avant dans toutes les luttes morales. (« droit à l’avortement », « droit au divorce », etc.)

6) Faut-il être chrétien pour penser que le mariage homosexuel est mauvais pour la société? Si non, pourquoi?

Pas nécessairement. Il suffit d’adhérer à une idéologie (ce terme est volontairement large pour englober les religions , les spiritualités mais aussi certains modes de pensées athées) qui débouche sur une morale réprouvant l’homosexualité.

7) Quels sont les arguments bibliques contre le mariage homosexuel et contre l’adoption par des couples homosexuels?

A mon sens le pluriel est exagéré, il n’y a qu’un seul argument : Dieu interdit l’homosexualité.

8) Le mariage est-il un droit dans la Bible? C’est une des principales revendications des homosexuels.

La question ne se pose pas puisqu’au vue de la définition donnée dans la 1), une union entre deux personnes de même sexe ne pourra jamais être considérée aux yeux de Dieu comme un mariage. Même si les hommes décident de lui donner ce nom.

9)  Comment devraient nos Églises traiter les homosexuels? Comment devraient-ils aborder l’homosexualité?

Comme tous les autres humains. Comme tous les autres péchés. Rappelons que sur plus de 30 000 versets qui composent la Bible, ceux qui traitent de l’homosexualité se comptent sur les doigts d’une main.

10)  Comment aimerait-on voir les médias traiter le sujet du « mariage homo et christianisme »?

Attendre quelque chose des médias est le meilleur moyen d’être déçu. Les médias ont un objectif : attirer le plus de monde (téléspectateurs, lecteurs, etc.) et pour cela il n’y a pas 36 solutions : il faut intéresser les gens. Réfléchir c’est ennuyeux, il faut mieux des choses sensationnelles, des titres chocs, des infos qui puissent créer de l’émotion. C’est ce que les gens recherchent, c’est ce qui fait vendre.

11) Existe-t-il différentes catégories de lois dans un pays? Certaines lois qui seraient fondamentales et inchangeables et d’autres qui seraient modifiables à l’infini? Exemple: différence entre une législation sur le meurtre et le montant du RMI.

Oui et non.

Oui il existe bien différentes catégories. Sous l’Ancien Régime il y avait « les lois fondamentales » auxquelles théoriquement même le roi était soumis. Le régime a changé mais on a en quelque sorte gardé cette idée en l’aménageant quelque peu et cela a donné la constitution. Modifier la constitution nécessite de réunir une majorité beaucoup plus large que celle nécessaire pour promulguer une simple loi.

Mais non aucune loi n’est immuable. Même les lois qui peuvent nous paraitre les plus évidentes et universelles (interdiction du meurtre, du viol,etc.) peuvent très bien être supprimées. Ainsi dans l’histoire on peut trouver des sociétés qui au contraire ont pu autoriser sous différentes formes ce que la  » morale commune » considère pourtant comme des crimes.

En réalité la notion de crime est purement judiciaire. C’est le législateur qui décide de ce qui est un crime et ce qui ne l’est pas. Ce législateur est lui-même influencé par une morale. Or celle-ci comme nous l’avons dit, varie d’une société à l’autre.

En l’occurrence le « mariage gay » n’est que l’aboutissement de l’évolution morale de notre société occidentale contemporaine.

12) Comment décide-t-on de changer les lois d’un pays? Est-ce qu’il suffit d’avoir la majorité dans les sondages? C’est ce que semblent indiquer le déluge de sondages dans la presse.

Tout dépend du régime politique. En l’occurrence dans un  pays comme la France, c’est l’Assemblée Nationale qui vote les lois. Pour changer les lois, il suffit donc de convaincre une majorité de députés à l’Assemblée Nationale, et ce peu importe les résultats des sondages.

Au moment du vote de la loi pour l’abolition de la peine de mort, les sondages montraient que les Français y étaient majoritairement opposés. Cela n’a pas empêché la loi d’être votée.

Publicités

3 réflexions sur “Réponse à douze questions d’un blogueur chrétien

  1. En ébauche de réponse à la question 7, qui a été amplement traitée,(-Dieu a dit, cela suffit!-), il se peut qu’un modeste complément de versets de l’Ecriture viennent étayer la saine curiosité de notre internaute.
    1 Corinthiens 6-10- :…/…Ne vous y trompez pas! Ni impudiques, ni idolâtres, ni adultères, ni dépravés, ni gens de moeurs infâmes, ni voleurs, ni cupides, pas plus qu’ivrognes, insulteurs ou rapaces, n’hériteront du Royaume de Dieu.
    Lévitique 18 -22-…./…Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination.
    Romain 1 -22;27-…/…dans leur prétention à la sagesse, ils sont devenus fous et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible contre une représentation, simple image d’hommes corruptibles, d’oiseaux, de quadrupèdes, de reptiles.
    Aussi Dieu les a-t-Il livrés selon les convoitises de leur coeur à une impureté où ils avilisent eux-mêmes leur propre corps; eux qui ont échangé la vérité de Dieu contre le mensonge, adoré et servi la créature de préférence au Créateur, qui est béni éternellement!
    1Thimothée 1 -8;10-…/…Certes, nous le savons, la Loi est bonne, si n en fait un usage légitime, en sachant bien qu’elle n’a pas été instituée pour le juste, mais pour les insoumis et les rebelles, les impies et les pécheurs les sacrilèges et les profanateurs, les parricides et les matricides, les assassins, les impudiques, les homosexuels, les trafiquants d’hommes, les menteurs, les parjures, et pour tout ce qui s’oppose à la saine doctrine, celle qui est conforme à l’Evangile de la gloire du Dieu bienheureux, qui m’a été confié.
    Mathieu 19 -4;5-…/…’N’avez-vous pas lu que le Créateur, dés l’origine, les fît homme et femme, et qu’Il a dit : ainsi donc l’home quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme, et les deux ne feront qu’une seule chair?

    Genèse19 -1à29- « la destruction de Sodome »…./….(extrait)../…ils n’étaient pas encore couchés que la maison fût cernée par les hommes de la ville, les gens de Sodome, depuis les jeunes jusqu’aux vieux, tout le peuple sans exeption. Ils appelèrent Lot et lui dirent : « où sont les hommes qui sont venus chez toi cette nuit? Amène-les-nous pour que nous les abusions. » Lot sortit vers eux à l’entrée et, ayant fermé la porte derrière lui, il dit : » Je vous en supplie, mes frères, ne commetez pas le mal!…/..

    Dieu nous instruit

    La Bible, notre référence ici, définit l’homosexualité comme une « pratique contre nature », interdite par Dieu et qualifiée de chose abominable, dans l’Ancien comme dans le Nouveau Testament.

    Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. Lévitique 18:22

    Si un homme couche avec un autre homme comme on couche avec une femme, ils ont commis tous deux une abomination. Lévitique 20:13

    Romains 1:26/27

    …leurs femmes ont renoncé aux relations sexuelles naturelles pour se livrer à des pratiques contre nature.
    Les hommes, de même, délaissant les rapports naturels avec le sexe féminin, se sont enflammés de désir les uns pour les autres ; ils ont commis entre hommes des actes honteux et ont reçu en leur personne le salaire que méritaient leurs égarements.

    Sans que ce soit une insulte ou une discrimination, la Bible affirme que l’homosexualité est un péché, une passion infâme. Nous pouvons le comprendre car elle est une déviation de la création originelle.

    Dieu a défini la sexualité des êtres humains dans cette parole :

    L’homme s’attachera à sa femme et ils deviendront une seule chair. Genèse 2:24

    Petit à petit le cœur des hommes s’est rempli de pensées et de désirs mauvais, allant jusqu’à se détourner de la voie naturelle de l’homme et de la femme.

    « …la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. » Verset 12  »

    … toute chair avait corrompu sa voie sur la terre. » Genèse 6:5 (La version de la Bible en Français Courant, utilise le mot « dévoyé »)

    « Corrompre sa voie », est l’expression utilisée par la Bible concernant le fait de sortir, de dévier, de la voie normale. En ce qui concerne la sexualité, nous trouvons une explication très claire dans la lettre de l’apôtre Paul aux disciples de Rome :

    « Leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. » Rom. 1.26/27

    Le livre des Psaumes parle aussi de cette corruption :

    Ils se sont corrompus, ils ont commis des actions abominables; Il n’en est aucun qui fasse le bien. Psaumes 14:1
    Ils se sont corrompus, ils ont commis des iniquités abominables. Psaume 53:1

    J'aime

    • Autre piste de reflexion reprise depuis le cite: pasteur web.org
      La nature nous enseigne

      Les corps masculin et féminin ont chacun leur particularité qui exprime la complémentarité : un homme pour une femme et vice et versa. Il n’y a pas besoin d’explications nombreuses pour comprendre que la relation sexuelle entre deux personnes du même sexe est une confusion, une entorse aux lois naturelles de la relation homme-femme, premièrement dans leur configuration physique, ensuite dans la relation affective, enfin dans le dessein de la procréation. Il est clair, pour ceux qui ne se voilent pas les yeux que l’union physique de deux personnes du même sexe est anormale. Même sans référence à la Bible ou autre traité de morale, la nature nous enseigne. L’homosexualité n’est pas naturelle.

      Dieu nous instruit

      La Bible, notre référence ici, définit l’homosexualité comme une « pratique contre nature », interdite par Dieu et qualifiée de chose abominable, dans l’Ancien comme dans le Nouveau Testament.

      Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. Lévitique 18:22

      Si un homme couche avec un autre homme comme on couche avec une femme, ils ont commis tous deux une abomination. Lévitique 20:13

      Romains 1:26/27

      …leurs femmes ont renoncé aux relations sexuelles naturelles pour se livrer à des pratiques contre nature.
      Les hommes, de même, délaissant les rapports naturels avec le sexe féminin, se sont enflammés de désir les uns pour les autres ; ils ont commis entre hommes des actes honteux et ont reçu en leur personne le salaire que méritaient leurs égarements.

      Sans que ce soit une insulte ou une discrimination, la Bible affirme que l’homosexualité est un péché, une passion infâme. Nous pouvons le comprendre car elle est une déviation de la création originelle.

      Dieu a défini la sexualité des êtres humains dans cette parole :

      L’homme s’attachera à sa femme et ils deviendront une seule chair. Genèse 2:24

      Petit à petit le cœur des hommes s’est rempli de pensées et de désirs mauvais, allant jusqu’à se détourner de la voie naturelle de l’homme et de la femme.

      « …la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. » Verset 12  »

      … toute chair avait corrompu sa voie sur la terre. » Genèse 6:5 (La version de la Bible en Français Courant, utilise le mot « dévoyé »)

      « Corrompre sa voie », est l’expression utilisée par la Bible concernant le fait de sortir, de dévier, de la voie normale. En ce qui concerne la sexualité, nous trouvons une explication très claire dans la lettre de l’apôtre Paul aux disciples de Rome :

      « Leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. » Rom. 1.26/27

      Le livre des Psaumes parle aussi de cette corruption :

      Ils se sont corrompus, ils ont commis des actions abominables; Il n’en est aucun qui fasse le bien. Psaumes 14:1
      Ils se sont corrompus, ils ont commis des iniquités abominables. Psaume 53:1

      La Bible place l’homosexualité parmi les péchés qui empêchent d’entrer dans le Royaume de Dieu

      Ne savez–vous pas que les injustes n’hériteront pas le royaume de Dieu ? Ne vous égarez pas : ce ne sont pas ceux qui se livrent à l’inconduite sexuelle, à l’idolâtrie, à l’adultère, les hommes qui couchent avec des hommes, les voleurs, les gens avides, les ivrognes, ceux qui s’adonnent aux insultes ou à la rapacité qui hériteront le royaume de Dieu. 1 Corinthiens 6.9/10

      Devant Dieu, il n’y a pas de distinction, pas de discrimination : tous sont pécheurs. Mais il veut que tous soient sauvés.

      Il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. 1 Timothée 2:4

      Le même message est valable pour tous, les homosexuels, comme les autres personnes, ont besoin de la grâce de Dieu et doivent parvenir à la repentance qui produit un changement de conduite.

      Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur,. Actes 3:19

      Il n’y a point de distinction. Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. Romans 3:23

      Nous ne devons pas oublier que Dieu use de patience envers les homosexuels comme envers tous les pécheurs, les menteurs, les voleurs, les meurtriers, les adultères, les impudiques, les idolâtres, et aussi à l’égard des homosexuels.

      Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. 2 Pierre 3:9

      Des personnes, dont les discours sont excessifs ont parlé du sida comme d’un jugement de Dieu. Sans parler de jugement, il est évident que certains problèmes sont directement liés aux comportements.

      Nos sentiments, nos paroles, nos actes engendrent dès ici bas des résultats dont nous devons assumer la responsabilité. On récolte ce que l’on sème.

      Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption … Galates 6:7,8

      Il y a une sentence divine qui s’adresse à tous les hommes, car tous sont pécheurs :

      Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. Romains 6:23

      Amour et vérité

      Dieu aime tous les êtres humains, mais il n’approuve pas toutes leurs actions. Nous devons avoir les sentiments de Dieu , mais aussi le courage de dire la vérité. Nos relations avec ceux qui ne suivent pas Jésus-Christ, sont des relations normales dans la vie de tous les jours, mais en nous abstenant des relations équivoques.

      Reprenez les uns, ceux qui contestent; sauvez-en d’autres en les arrachant du feu; et pour d’autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu’à la tunique souillée par la chair. Jude 1.22/23

      Paul a défini le comportement des disciples de Christ :

      Je vous ai écrit dans ma lettre de ne pas avoir des relations avec les impudiques, – non pas d’une manière absolue avec les impudiques de ce monde, ou avec les cupides et les ravisseurs, ou avec les idolâtres; autrement, il vous faudrait sortir du monde.
      Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme.
      Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors? N’est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger?
      Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Ôtez le méchant du milieu de vous. 1 Corinthiens 5.9/13

      En réprouvant l’homosexualité, nous refusons d’être accusés d’homophobie. Il ne s’agit pas de cela, mais simplement de définir l’homosexualité par rapport à la Bible que nous considérons comme la Parole écrite, inspirée de Dieu. Il n’est pas question de haine, ni de rejet des personnes à cause de leurs tendances ou leurs comportements. Nous devons nous tenir à l’écart des manifestations d’hostilité, des discours injurieux et de tout ce qui est vexatoire ou humiliant. (Voir homophobie)

      Je crois aussi que les discours moralisateurs ou une espèce d’affectation de fausse pitié, crée chez les autres une réaction de rejet. Nous devrions souvent être plus discrets et plus humbles dans notre approche des choses sensibles, tout en restant fermes dans notre témoignage.

      Dieu dit aux homosexuels, comme à tous les être humains :

      Je vous aime, mais je n’aime pas votre conduite, changez de mentalité et de comportement, (c’est le sens de se repentir) et je vous accueillerai.

      Comprenons bien que pour les homosexuels, comme pour tous les être humains, seul l’Esprit de Dieu peut les convaincre. Notre part c’est de rendre témoignage et le Seigneur fait le reste.

      Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: Jean 16:8

      C’est dans la pensée de Dieu et sa Parole que nous devons chercher à adapter nos propres pensées et nos comportements envers les pécheurs, sans concession à l’égard du péché.

      Lorsque nous avons à faire à des personnes homosexuelles, nous devons premièrement prier pour demander à Dieu de nous donner le courage et la sagesse, tout en attendant le moment le plus favorable pour leur annoncer la grâce de Dieu en Jésus-Christ.

      J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté.
      Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.
      Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. 1 Timothée 2:1

      J'aime

  2. Pingback: Talk show : On en parle sans tabou (mariage et sexualité) | Philochristos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s