Qumran et les manuscrits de la mer Morte

 

Qumran et les manuscrits de la mer Morte

 Avant de commencer nos études sur l’inspiration et l’interprétation de la Bible, il nous a paru nécessaire de présenter un certain nombre de termes que nous utiliserons régulièrement. Dans cet article, nous nous intéresserons aux textes de Qumran, qu’on appelle aussi parfois « Manuscrits de la mer morte », ainsi qu’aux découvertes avoisinantes.

Le texte massorétique

Pour comprendre l’importance de cette découverte, il faut savoir d’où est traduit le texte biblique que nous possédons. Depuis le IVème siècle, et la Vulgate de Jérôme, les Eglises occidentales traduisent systématiquement l’Ancien Testament sur un texte hébreu qu’on appelle « Texte massorétique » et que nous désignerons régulièrement sous l’abréviation « TM » dans nos articles. Massorètes est le nom qui désigne les scribes juifs qui recopient la Bible. Ce texte est la Bible officielle des juifs rabbiniques. Seulement il faut savoir qu’actuellement les plus anciens manuscrits hébreux ne datent que du Moyen Age (Xème siècle).

La découverte de Qumran

Les choses changent radicalement en 1946-1947 lorsque des bédouins découvrent dans une grotte d’anciens manuscrits. Les 7 premiers manuscrits sont divisés en deux lots, l’un vendu au Métropolite du couvent syriaque et l’autre à un chercheur de l’université hébraïque. Le 1er avril 1948, et ce n’est pas un poisson, les experts annoncent officiellement la découverte des plus vieux manuscrits bibliques.

D’autres grottes sont progressivement découvertes, pour en arriver en 1956 à un total de 11. Des découvertes sont aussi effectuées dans le Wadi de Murabba’at , dans le Wadi Daliyeh et dans les ruines de Massada (dernière place forte judéenne tombée lors de la première guerre. Un film a été réalisé sur ce sujet).

Les rouleaux sont cependant dans un état très fragmentaire, la grotte 4 par exemple contient environ 15 000 fragments. Les experts estiment qu’il y avait environ un millier de manuscrits, mais certains ont complètement disparu. Actuellement nous avons les restes d’environ 870 manuscrits. La plupart ont été publiés mais il reste quelques inédits dans des collections privées.

Les manuscrits

Les manuscrits peuvent être divisés en deux sortes : les écrits bibliques et les autres. Les écrits bibliques représentent environ un quart des manuscrits. Tous les livres de l’Ancien Testament sont représentés (dans des proportions très diverses) à l’exception notoire d’Esther (ce qui n’est pas anodin). La majorité des textes sont en hébreu, mais on en trouve aussi en araméen et en grec.

Parmi ces écrits on a aussi retrouvé de nombreux livres qui n’étaient jusque là connus que par leurs traductions chrétiennes : Hénoch, Jubilés, Le Testament des Douze Patriarches. Enfin il y a aussi toutes sortes d’écrits sectaires (sans connotation négative), c’est-à-dire propre au groupe qui habitait dans ce lieu.

Signalons par ailleurs  une découverte exceptionnelle : un rouleau complet d’Isaie daté du IIe siècle avant Jésus-Christ.

 L’apport de Qumran aux études bibliques

Cette découverte nous permet donc d’avoir directement des manuscrits datant de l’époque de Jésus (et même un peu avant). Malheureusement ils sont bien souvent très fragmentaires, et nous sommes loin d’avoir la Bible complète. Néanmoins ils sont très précieux pour le travail de critique textuelle. Ils permettent de détecter un certain nombre de corrections de scribes et ont notamment montré la valeur des anciennes traductions, dont nous parlerons justement dans notre prochain article.

Carte

Pour terminer une petite carte d’André Paul (page 24 du livre référencé en bibliographie)

QumranPlan

 Bibliographie

ABEGG M., COOK E., WISE M., Les manuscrits  de la mer Morte, Paris, Perrin, 2003

PAUL A.,La Bible avant la Bible, Paris, Le Cerf, 2005

Publicités

2 réflexions sur “Qumran et les manuscrits de la mer Morte

  1. Pingback: Les anciennes versions de la Bible (vocabulaire) | Philochristos

  2. Pingback: Bible : Ecriture inspirée ou Parole de Dieu ? | Philochristos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s