La Bible et son interprétation

La Bible et son interprétation

Version vidéo

Version écrite

Souvent nous entendons le pasteur dire « la Bible dit ». Mais beaucoup oublient, qu’entre la Bible et le pasteur, il y a l’interprétation.

En réalité, le pasteur ne dit pas ce que « dit la Bible », mais ce qu’il en comprend. Bien sur chacun dira qu’il a la vérité. Le problème c’est que sur un même sujet, on peut avoir 3, 4 5 doctrines différentes (ou plus si affinités !). Chacun pensant bien sur détenir la bonne interprétation, puisqu’il est « inspiré par le Saint-Esprit. » Nous aurons d’ailleurs l’occasion de reparler du rôle du Saint-Esprit dans un autre article.

L’interprétation

En réalité l’importance de notre interprétation est très souvent sous-estimée. Beaucoup de personnes se revendiquent «bibliques », c’est-à-dire que leur doctrine, ce qu’elles pensent, correspond exactement à ce que « dit » la Bible.

Pourtant elles oublient qu’elles se basent naturellement sur deux présupposés qui n’ont eux-mêmes aucun fondement biblique. Le premier c’est le canon biblique (c’est à dire la composition de la Bible) : il n’y a aucun verset qui nous donne une liste des livres bibliques. Pour ceux qui sont intéressés, plusieurs séries d’articles sur notre blog sont consacrés à cette question.  Nous étudions notamment l’évolution et la formation de la Bible, aussi bien dans le judaisme que dans le christianisme.

Le deuxième présupposé concerne l’interprétation elle-même. Il n’y a aucun verset non plus qui nous explique comment interpréter la Bible ou qui nous donne des règles précises d’interprétation. Notre manière d’interpréter la Bible, est en réalité influencée par deux choses : notre théologie et notre mentalité.

Notre théologie

Commençons d’abord par la question de la théologie. On entend souvent dire, notamment dans les milieux protestants, que la doctrine est tirée de l’Ecriture. Or en réalité, bien souvent c’est plutôt l’Ecriture qui est adaptée à la doctrine. C’est pour cela qu’on a inventé « le verset difficile ».

Le verset difficile

Lorsqu’on interprète la Bible, on part d’une théologie (un ensemble de croyance) . Bien entendu il y  a toujours des versets qui vont dans notre sens et qu’on ne se prive pas de mettre en avant. Mais il y a aussi souvent des versets qui semblent contredire nos positions. Excepté les libéraux, aucun théologien ne l’admettra. On parlera donc d’un « verset difficile ». Cette expression est un joli euphémisme pour désigner un verset qui va à l’encontre de notre doctrine.

En réalité, la plupart du temps ces versets n’ont rien de difficile, au contraire leur sens est souvent très simple et compréhensible par n’importe qui. Seulement comme ce sens n’est pas satisfaisant, le théologien va devoir tordre le verset pour lui donner un sens acceptable, qui ne contredise pas sa doctrine.

Notre mentalité

Un deuxième point important est que nos règles d’interprétation ne reposent pas sur un fondement biblique mais sur notre mentalité. Or cette mentalité est bien évidemment influencée par le monde dans lequel nous vivons, notre culture, notre civilisation, notre époque. Et ça,, beaucoup de gens l’oublient.

 L’histoire de la théologie

C’est pour cela qu’il est très intéressant d’étudier l’histoire de la théologie. C’est-à-dire de regarder dans le temps, quand sont apparues les différentes doctrines, comment elles se sont développées. Mais aussi lire les œuvres des chrétiens d’autrefois pour voir comment ils interprétaient tel ou tel passage des Ecritures.

Ainsi nous pouvons sortir de notre vue étroite et limitée, conditionnée par le milieu dans lequel nous vivons, et profiter des richesses de l’Eglise universelle.

En faisant cela, nous nous apercevrons qu’un bon nombre de doctrines reflètent en réalité l’époque à laquelle elles sont apparues. Plutôt donc que de critiquer les chrétiens qui ne pensent pas ou qui n’auraient pas pensé comme nous, admettons que notre compréhension de la Bible peut parfois être limitée et influencée par notre système de pensée.

Nous aurons l’occasion de présenter quelques exemples pratiques dans d’autres articles.

Publicités

3 réflexions sur “La Bible et son interprétation

  1. Pingback: Le baptême pour les morts | Philochristos

  2. Pingback: Pourquoi chrétien plutôt que protestant ? | Philochristos

  3. Pingback: Pratiquer la vérité | Philochristos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s