Le mariage et la fin des temps

La série sur le mariage étant terminée, j’aimerais reprendre celle sur « la fin des temps ». Et pour faire la transition, quoi de mieux qu’un article qui aborderait les deux sujets ?

Quel rapport me direz-vous entre le mariage et la fin des temps ? Dans deux articles précédents, j’avais émis l’idée que la vision évangélique contemporaine courante de la fin des temps posait un problème de compréhension et de chronologie.

Je souhaiterais aujourd’hui compléter ce point de vue. Examinons les remarques de l’apôtre Paul.

 Paul et la chronologie de la fin des temps

Dans sa première épitre aux corinthiens, au chapitre 7, Paul conseille plusieurs fois de ne pas se marier :

 « Pour ce qui concerne les choses dont vous m’avez écrit, je pense qu’il est bon pour l’homme de ne point toucher de femme. […]A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu’il leur est bon de rester comme moi. [= célibataire]»

Pourquoi de tels conseils ? Paul considère-t-il que le mariage est mauvais ? Non mais lui-même nous en donne l’explication :

« Voici donc ce que j’estime bon, à cause des temps difficiles qui s’approchent: il est bon à un homme d’être ainsi. Es-tu lié à une femme, ne cherche pas à rompre ce lien; n’es-tu pas lié à une femme, ne cherche pas une femme.  Si tu t’es marié, tu n’as point péché; et si la vierge s’est mariée, elle n’a point péché; mais ces personnes auront des tribulations dans la chair, et je voudrais vous les épargner. Voici ce que je dis, frères, c’est que le temps est court; que désormais ceux qui ont des femmes soient comme n’en ayant pas,  ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas,  et ceux qui usent du monde comme n’en usant pas, car la figure de ce monde passe. »

Paul justifie ses conseils par l’approche de la fin des temps (« le temps est court »). Si réellement cette « fin des temps » se référait à la « fin du monde », comme on le pense couramment, pourquoi alors l’apôtre conseillerait-il à des gens qui vivaient il y a 2000 ans de ne pas se marier ? Cela n’a aucun sens. Pour que le conseil de l’apôtre Paul soit pertinent, il faut que l’évènement auquel il pense s’accomplisse effectivement durant la génération à laquelle il s’adresse.

Cette « fin des temps » ne peut donc pas être la « fin du monde ». Il s’agit beaucoup plus vraisemblablement de la fin de l’ancien système religieux d’Israël qui disparaît avec la destruction du Temple en l’an 70, soit effectivement quelques années après cette lettre de Paul.  L’apôtre avait raison, « le temps était court ».

Publicités

9 réflexions sur “Le mariage et la fin des temps

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi, David.
    La fin ennoncée par Paul ne pouvait toucher que les personnes voyant les signes repris par Jésus en Matthieu 24 et 25.
    Toutefois, il y a un signe qui ne s’est pas réalisé, celui du retour visible de Christ sur son cheval blanc glorieux.

    J'aime

    • Bonsoir Pisits,

      Ton commentaire tombe à pic, puisque des articles sur ces fameux signes sont en préparation.

      Je comparerai ces signes, avec les informations historiques rapportées par les auteurs du NT et Flavius Josèphe.

      J'aime

      • J’ai eu l’occasion de lire une partie des écrits de Flavius Joseph. Ces écrits sont très révélateurs des événements repris en Matthieu. Ce sera passionnant de faire cette analyse. Je te dis déjà merci, David.

        J'aime

  2. Comme quoi ??? Une fois que l’on touche à des éléments importants, les choses deviennent plus difficiles lol

    PS: que penses-tu du livre apocalypse ou Révélation, a-t-il été écrit après les événements de l’an 70 comme les « spécialistes » le disent ou bine avant ?

    J'aime

    • Bonne question !

      Je n’ai pas forcément encore d’avis définitif sur la question, il faudrait que j’étudie cela plus en détail. Après actuellement je pense quand même que le livre date d’avant 70.

      En fait tout le monde est d’accord pour dire qu’il a été écrit lors d’une persécution. La question est de savoir si c’est celle de Néron ou Domitien. Je pense que certains indices internes orientent plutôt vers Néron.

      J'aime

      • Je suis d’avis avec toi. Pourtant, l’apocalypse à été écrit, selon les traducteurs, après 70, entre 92-98 de notre ère. Mais cela n’a pas de sens car jean aurait mentionné la destruction du temple. De plus, jean ne reprends pas dans son épître les passages de Matthieu 24 -25 ou il est fait mention du temple qui sera détruit. Il a consacré tout un livre sur ce passage en incluant les prophéties de Daniel et d’Isaïe. D’après certains se seraient à l’époque de Néron que jean irait écrit l’apocalypse. Néron serait ce signe « 666 » mais je ne peux le confirmer personnellement.

        J'aime

        • Oui la plupart des traducteurs optent pour la persécution de Domitien.
          Concernant Néron et le « 666 », il me semble avoir lu ça chez Irénée de Lyon mais il faudrait que je retrouve le passage précis.

          J'aime

  3. Pingback: Happy end : Une vision renouvelée de la « fin du monde  | «Philochristos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s