Qu’est-il écrit dans la loi?

En ce moment, je suis assez pris par mon travail universitaire et j’ai donc un peu moins de temps pour la rédaction d’articles. Pour ne pas laisser le blog complètement vide, je vous propose un exemple supplémentaire pour illustrer l’utilisation de la Septante.

Qu’est-il écrit dans la loi?

Evangile selon Luc, chapitre 10, versets 25 à 28 :

« Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l’éprouver: Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? Jésus lui dit: Qu’est-il écrit dans la loi? Qu’y lis-tu? Il répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même. Tu as bien répondu, lui dit Jésus; fais cela, et tu vivras.  « 

Dans cette discussion entre Jésus et un docteur de la loi, ce dernier cite un extrait de la Torah, Deutéronome 6 verset 5. Notons que dans le texte rapporté par Luc, 4 éléments sont mentionnés :

-tout ton coeur

-toute ton ame

-toute ta force

-toute ta pensée

Comparons maintenant cette liste avec le texte massorétique et la  Septante.

Version massorétique

« Tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force ».

Version des Septante 

« Tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force, de toute ta pensée ».

Observation et conclusion

Nous voyons que le dernier terme, « toute ta pensée »,  apparait dans le texte de la Septante, mais ne figure pas dans le texte massorétique. Ce passage fournit donc encore une preuve supplémentaire de l’utilisation de la Septante.

Articles complémentaires

Septante : la Bible des chrétiens

Les auteurs du Nouveau Testament et la Septante

Amos 9 et la conversion des nations

Une prophétie messianique cachée

Une prophétie messianique oubliée

Jésus parlait-il grec ? 

Publicités

11 réflexions sur “Qu’est-il écrit dans la loi?

  1. Beaucoup d’églises orthodoxes utilisent la Version Septante pour la lecture de l’Ancien Testament! Les Anciennes traductions de la Bible de Jérusalem utilisaient la Septante pour beaucoup de texte de l’ancien testament. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il serait souhaitable d’utiliser pour les études bibliques de l’ancien Testament, La Septante, et le texte massorétique. Le texte massorétique d’aprés vous est plus fiable que le texte de la Septante?certains biblistes vont dans ce sens! Mais rien n’est finalement prouvé.

    J'aime

    • Je pense que pour bien étudier le texte, il faut prendre en compte toutes les versions.

      Il ya bien sur le texte massorétique, le texte de la Septante, mais je pense qu’il peut aussi être utile de consulter le Targum et bien sur les versions de Qumran lorsqu’elles existent.

      J'aime

  2. J’ai regardé plusieurs versions de la Septante de Deutéronome 6.5 et le texte grec (καὶ ἀγαπήσεις Κύριον τὸν Θεόν σου ἐξ ὅλης τῆς καρδίας σου καὶ ἐξ ὅλης τῆς ψυχῆς σου καὶ ἐξ ὅλης τῆς δυνάμεώς σου.) ne parle que de cœur, d’âme et de puissance, pas de de pensée. Il est donc identique au texte Hébreu.

    J'aime

  3. Je suis convaincu que la septante est la plus correcte des versions bibliques accessibles ce jour. Elle est la plus ancienne car la Massorétique date du 13 eme siècles de notre ere alors que la septante depuis trois siècles avant Christ pour l’ancien testament traduite en grecque et troisieme siècles de notre ère pour le nouveau testament.

    J'aime

    • C’est ce que je pense aussi. Mais alors pourquoi les théologiens utilisent pour la majorité la Version Massorétique? Il n’y a pratiquement plus de bibles qui ont conservé la version Septante, et qu’il mettent en marge au moins la traduction Septante,quand cela est nécessaire pour une autre compréhension du texte biblique.

      J'aime

      • Il faut préciser « théologiens occidentaux ». Car les orientaux conservent en général la Septante.

        C’est une habitude prise depuis Jérôme au IVe siècle … et que tous les occidentaux (catholiques comme protestants) ont conservé , mais les choses commencent à bouger depuis quelques années (notamment avec les découvertes de Qumran) et on redécouvre l’importance de la Septante.

        En fait pendant longtemps on imaginait que les Juifs n’avaient pas pu modifier le texte biblique, du coup en cas de différences, on disait que c’était les scribes chrétiens qui avaient modifié le texte de la Septante.

        Mais là encore les nouvelles découvertes ont complètement changé les perspectives de la recherche.

        A l’occasion je publierai quelques articles sur ces sujets pour présenter tout cela un peu plus en détail.

        J'aime

  4. Comment Jésus utilisait-il les Écritures?

    Jésus Christ nous a laissé le meilleur exemple qui soit dans l’art d’utiliser efficacement les Écritures (Matthieu 7:28, 29; Jean 7:45, 46). Analysons ses méthodes d’enseignement; cela nous permettra d’améliorer notre aptitude à raisonner à partir des Écritures.
    Considérons les exemples suivants:
    En Luc chapitre 10, versets 25 à 28, il est question d’“un certain légiste” qui met Jésus à l’épreuve en lui demandant: “Enseignant, en quoi faisant hériterai-je la vie éternelle?” Qu’auriez-vous répondu à sa place? Que fait Jésus? Il pourrait très bien lui donner directement la réponse, mais il s’aperçoit que cet homme a déjà un avis bien précis sur la question. Aussi lui demande-t-il ce qu’il en pense, lui, en ces mots: “Qu’est-il écrit dans la Loi? Comment lis-tu?” L’homme répond: “‘Tu dois aimer YeHoWaH, ton Dieu, de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta force, et de tout ton esprit’, et ‘ton prochain comme toi-même’.” Jésus lui dit: “Tu as bien répondu”; puis il paraphrase Lévitique 18:5 en ces mots: “Continue à faire cela et tu acquerras la vie.” En une autre circonstance, Jésus a lui-même cité ces deux commandements pour répondre à une question (Marc 12:28-31). Mais cette fois, l’homme avec qui il parle connaît la loi de Moïse et veut apparemment savoir si Jésus est d’accord avec ce qu’on lui a enseigné à ce sujet. Jésus lui laisse la satisfaction de donner lui-même la réponse.
    Or cet homme ne saisit pas pleinement le sens des textes de l’Écriture qu’il cite. Aussi, ‘voulant se montrer juste, il dit à Jésus: “Et qui est mon prochain?”’ Pour lui répondre, Jésus ne cite pas la Bible à nouveau. Il ne se contente pas de donner une définition à laquelle son interlocuteur trouvera peut-être à redire. Non, il se sert d’une illustration, au demeurant fort bien choisie et parfaitement adaptée aux besoins de cet homme. Cette illustration va l’aider à réfléchir sur le sens des Écritures. Jésus lui raconte l’histoire d’un Samaritain compatissant qui, à la différence d’un prêtre et d’un Lévite, est venu au secours d’un voyageur que des brigands ont volé et battu. Grâce à cette illustration destinée à toucher son cœur, le mot “prochain” va revêtir pour cet homme un sens auquel il n’avait jamais songé. Puis, en conclusion, Jésus pose une question à son auditeur pour s’assurer qu’il a bien compris l’idée qui vient d’être soulevée, et il l’invite à la mettre en pratique dans sa vie. Luc 10:29-37.
    Que pouvons-nous apprendre de cette façon d’enseigner? Avez-vous remarqué les points suivants: 1) Pour répondre à la première question de son interlocuteur, Jésus a dirigé son attention vers les Écritures. 2) Il a invité le légiste à s’exprimer et il l’a chaudement félicité pour ses propos pleins de bon sens. 3) Comme le montre le verset 28, il s’est assuré que son interlocuteur avait bien saisi le lien qui existait entre la question et les textes bibliques. 4) Il a énoncé une illustration destinée à toucher le cœur pour s’assurer que cet homme avait bien compris la réponse. Si nous suivons ce modèle, nous parviendrons à raisonner plus facilement avec autrui à partir des Écritures.

    J'aime

  5. Pingback: Une citation sur la Septante | Philochristos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s