La période perse

La série sur « Israël au temps » de Jésus commence avec un premier article consacré à l’époque perse.

La conquête babylonienne et la fin de la monarchie

 « Sédécias avait vingt et un ans lorsqu’il devint roi, et il régna onze ans à Jérusalem.  Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, son Dieu; et il ne s’humilia point devant Jérémie, le prophète, qui lui parlait de la part de l’Eternel. Il se révolta même contre le roi Nebucadnetsar, qui l’avait fait jurer par le nom de Dieu; et il raidit son cou et endurcit son coeur, au point de ne pas retourner à l’Eternel, le Dieu d’Israël. Tous les chefs des sacrificateurs et le peuple multiplièrent aussi les transgressions, selon toutes les abominations des nations; et ils profanèrent la maison de l’Eternel, qu’il avait sanctifiée à Jérusalem.   L’Eternel, le Dieu de leurs pères, donna de bonne heure à ses envoyés la mission de les avertir, car il voulait épargner son peuple et sa propre demeure.  Mais ils se moquèrent des envoyés de Dieu, ils méprisèrent ses paroles, et ils se raillèrent de ses prophètes, jusqu’à ce que la colère de l’Eternel contre son peuple devînt sans remède.  Alors l’Eternel fit monter contre eux le roi des Chaldéens, et tua par l’épée leurs jeunes gens dans la maison de leur sanctuaire; il n’épargna ni le jeune homme, ni la jeune fille, ni le vieillard, ni l’homme aux cheveux blancs, il livra tout entre ses mains. Nebucadnetsar emporta à Babylone tous les ustensiles de la maison de Dieu, grands et petits, les trésors de la maison de l’Eternel, et les trésors du roi et de ses chefs. Ils brûlèrent la maison de Dieu, ils démolirent les murailles de Jérusalem, ils livrèrent au feu tous ses palais et détruisirent tous les objets précieux.   Nebucadnetsar emmena captifs à Babylone ceux qui échappèrent à l’épée; et ils lui furent assujettis, à lui et à ses fils, jusqu’à la domination du royaume de Perse,  afin que s’accomplît la parole de l’Eternel prononcée par la bouche de Jérémie; jusqu’à ce que le pays eût joui de ses sabbats, il se reposa tout le temps qu’il fut dévasté, jusqu’à l’accomplissement de soixante-dix ans. » 2 Chroniques 36

Le récit des Chroniques s’achève avec la chute de Jérusalem qui marque la fin de l’époque monarchique. C’est  en 587 que le royaume de Judas (le royaume du Sud) passe sous domination babylonienne, mais déjà depuis longtemps le royaume du Nord avait perdu son indépendance. Toutefois cette domination babylonienne ne dure que peu de temps et en 539 la Judée devient une possession achéménide.

Les Achéménides

Les Mèdes et les Perses pénètrent à partir du 2ème millénaire dans la partie occidentale du plateau iranien mais ne se stabilisent et ne s’organisent que vers les 9ème ou 8ème siècle avant J.-C. D’abord vassaux de l’empire assyrien, ils finissent par le détruire avec l’aide du royaume babylonien. Vers 555 Cyrus secoue le joug mède et fonde la dynastie des Achéménides.

La langue administrative de l’empire était l’araméen. Cette langue était parlée par les nobles de Juda avant même la conquête, comme en atteste ce verset :

« Eliakim, fils de Hilkija, Schebna et Joach, dirent à Rabschaké: Parle à tes serviteurs en araméen, car nous le comprenons; et ne nous parle pas en langue judaïque, aux oreilles du peuple qui est sur la muraille. » 2 Rois 18:26

 Elle deviendra ensuite la langue du peuple à l’époque de Jésus.

Mais surtout les Perses se distinguent par leur religion : le mazdéisme. Peu de temps avant la conquête de Jérusalem un prophète, Zoroastre, avait réformé l’ancienne religion et transformé le paganisme iranien en un monothéisme, dont voici les grands traits :

-Il y a un Dieu unique (Ahura-Mazda) qui a crée le monde.

-En dessous de lui deux Esprits : un esprit bénéfique et un esprit maléfique

-Ces deux esprits s’affrontent pour le contrôle de l’univers et chaque homme par sa conduite choisit son camp

-A sa mort chaque homme est jugé. Il est envoyé au paradis ou en enfer en fonction de ses actions.

-A la fin des temps les hommes ressusciteront et Ahura-Mazda règnera sur le monde après l’avoir purifié par le feu.

 Cyrus

Cyrus est très conciliant avec les cultes locaux. Cette attitude  favorable se retrouve dans la Bible, puisque le prophète Esaïe (Chapitre 45 verset 1) le qualifie même de « mashiah » / « christ » (LXX). C’est en effet lui qui va permettre le retour des déportés et la reconstruction du Temple.

 « La première année de Cyrus, roi de Perse, afin que s’accomplît la parole de l’Eternel prononcée par la bouche de Jérémie, l’Eternel réveilla l’esprit de Cyrus, roi de Perse, qui fit faire de vive voix et par écrit cette publication dans tout son royaume: Ainsi parle Cyrus, roi de Perse: L’Eternel, le Dieu des cieux, m’a donné tous les royaumes de la terre, et il m’a commandé de lui bâtir une maison à Jérusalem en Juda. Qui d’entre vous est de son peuple? Que l’Eternel, son Dieu, soit avec lui, et qu’il monte! » 2 Chroniques 36

Le second Temple est inauguré lors de la fête de Pessah 515. Après une période de blocage, Néhémie arrive en 445 comme « gouverneur de Judée ». Esdras arrive la 7ème année d’Artaxerxès (398 ou 458).  Les actions de Néhémie et d’Esdras nous sont racontées dans les livres qui portent leur nom.

C’est ce deuxième Temple qui est encore en activité au moment de la venue de Jésus, même si entretemps d’autres travaux de constructions auront lieu.

L’empire perse disparaît avec les conquêtes d’Alexandre le Grand.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s