Et Dieu créa Darwin

          Avant de poursuivre l’histoire du salut, j’aimerais revenir sur une question plus contemporaine qui concerne la création.  Au 19ème siècle, une nouvelle théorie scientifique a vu le jour suite aux découvertes de Charles Darwin (1809-1882) : l’évolution des espèces. Cette théorie a été fermement combattue par un certain nombre de personnes pour des motifs religieux, puisque selon eux, cette théorie contredirait la Bible. On qualifie en général ces opposants de « créationnistes », même si je préfère le terme de « fixistes ». En effet, un chrétien est nécessairement créationniste puisqu’il croit que le monde est l’oeuvre d’un Dieu créateur. Toutefois accepter la création, n’implique pas nécessairement de refuser l’évolution. Au sein du christianisme, le vrai débat se situe donc entre création fixe et création évolutive.

         Actuellement la majorité des évangéliques sont « fixistes », et ce fixisme (appelé couramment « créationnisme » par les médias) est presque devenu un marqueur identitaire du monde évangélique. Sans vraiment se poser la question du pourquoi, on admet par habitude que la théorie de la Darwin et la Bible sont contradictoires. Qu’en est-il réellement ?

 La cosmographique antique

Ce débat entre foi et science n’est pas nouveau et s’est déjà posé à plusieurs reprises dans l’histoire. J’illustrerai cela par l’exemple que je connais le mieux, le débat cosmographique antique. La cosmographie est la manière dont on conçoit la Terre, et il y avait dans l’Antiquité trois grands modèles

1)     Le modèle archaïque, qu’on appelle aussi babylonien : la terre est plate et le ciel est une voûte qui s’appuie sur les extrémités de celle-ci. C’était le modèle répandu dans le monde sémite

2)    Le modèle géocentrique : la Terre est une sphère et les autres astres tournent autour de celle-ci

3)    Le modèle héliocentrique : la Terre est une sphère, mais elle tourne autour du Soleil

Ces deux derniers modèles étaient issus des savants grecs, et c’est le deuxième qui dominait dans le monde grec. Comment se situaient les chrétiens vis-à-vis de ces savoirs ?

          Si on ne prend en considération que la Bible, il n’y a aucun doute possible. De Genèse à l’Apocalypse en passant par les Psaumes, on ne peut conclure qu’à la véracité du premier modèle. Les Hébreux, comme tous les peuples sémitiques, avaient adopté le premier modèle et c’est bien celui-ci qu’on retrouve dans la Bible. Ainsi, au nom d’une lecture littérale de la Bible, un certain nombre de chrétiens (principalement de tradition antiochienne) défendaient le modèle archaïque. D’autres en revanche (ceux d’Alexandrie notamment), pensaient qu’il ne fallait pas s’opposer à la science au nom d’une lecture littérale et, pratiquant une interprétation de la Bible plus allégorique, estimaient qu’on pouvait tout à fait admettre que la Terre était sphérique comme l’affirmaient les savants grecs de l’époque. Les premiers chrétiens accusaient bien sur les seconds de « corrompre la vérité biblique » en l’accommodant avec les savoirs profanes de l’époque

          Or tous ces chrétiens qui fustigeaient les savants de leur époque, le faisaient au nom de la Bible et pouvaient s’appuyer sur elle. Par exemple à ceux qui affirmaient que la Terre était une sphère, ils pouvaient brandir le verset d’Apocalypse 7 : 1 et demander : « Mais où sont donc les quatre coins d’une sphère ? »

  « Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre ; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu’il ne soufflât point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. »

Bien malin en effet celui qui trouvera les « quatre coins » d’une sphère. Preuve évidente donc que la Terre est plate et que ceux qui affirment qu’elle est sphérique, ne  sont que des hérétiques qui préfèrent les sciences profanes aux Ecritures Saintes !

Et aujourd’hui ?

         1500 ans plus tard, les choses n’ont pas beaucoup changé et nous retrouvons aujourd’hui les mêmes positions et les mêmes accusations. A nouveau, certains chrétiens s’acharnent à combattre la science pensant, sincèrement, défendre la « vérité biblique » et accusent tous ceux qui ne seraient pas d’accord avec eux de corrompre cette vérité biblique, en s’adaptant à la science contemporaine.

           Pire encore, les chrétiens d’aujourd’hui, se croyant plus malins que ceux d’hier, diront que ceux qui pensaient que la Terre était plate, et le justifiait bibliquement, étaient juste des simplets qui interprétaient mal la Bible.

       Or,  effectivement aujourd’hui nous savons que la Terre est une sphère, car depuis notre enfance nous sommes habitués à voir des mappemondes et nous ne pouvons pas concevoir la Terre autrement. De plus les grandes découvertes ont démontré que la Terre était sphérique. Mais replaçons-nous dans le contexte de l’époque : dans l’Antiquité, il n’y avait absolument aucune preuve que la terre était sphérique, c’était simplement une hypothèse des savants grecs, et si on se fie uniquement à la Bible, absolument rien ne permet d’appuyer cette hypothèse.

Mais revenons à notre débat contemporain.

 Création et création ex-nihilo

       L’opposition entre « créationnisme » et « évolutionnisme » n’est pas pertinente car « création » et « évolution », ne s’opposent pas. L’opposé de « l’évolutionnisme » n’est donc pas le « créationnisme » mais le  « fixisme », c’est à-dire l’idée que chaque espèce aurait été créée par Dieu telle qu’elle.

         Cette position fixiste provient d’une confusion entre « création » et « création ex-nihilo ». Le présupposé qui se cache derrière la position fixiste est qu’une création est nécessairement une création ex-nihilo, c’est à-dire à partir de rien. Pour contredire la théorie de l’évolution, il faudrait donc prouver que la création des espèces décrite dans Genèse 1 est  effectivement une création ex-nihilo. Or précisément, rien dans la Bible ne permet d’affirmer cela.

La mort

       La deuxième objection concerne la mort. Le processus d’évolution suppose en effet que la mort existait dans le monde animal avant même la naissance d’Adam. Est-ce compatible avec les données bibliques ?

Nous voyons que dès le premier chapitre, le mécanisme de reproduction est en place :

« Dieu les bénit, en disant : Soyez féconds, multipliez, et remplissez les eaux des mers ; et que les oiseaux multiplient sur la terre. » Genèse 1 :22

      Or la mortalité du corps est indispensable au bon fonctionnement de ce phénomène de reproduction. Imaginer que ces animaux puissent se reproduire sans mourir est difficilement plausible, on en viendrait vite à une situation de surpopulation intenable. Dans le monde animale, la mort physique n’est pas une conséquence de la chute, mais simplement un élément régulateur nécessaire.

Le langage

       En fait, le récit de la Genèse  se comprend si on reprend le processus de croissance évoqué dans l’article précédent. Dieu parle un langage adapté à chacun et on ne s’adresse pas de la même façon à un enfant de 2 ans, à un adolescent de 15 ans et à un adulte de 25 ans.

       A  l’époque de Moïse, l’humanité n’était qu’au stade de l’enfance, il fallait donc que Dieu  explique aux humains de manière simple et compréhensible la création. Avec le temps et le développement de l’intelligence, les hommes sont aptes à comprendre des processus de plus en plus complexes.

Une histoire de maman et de bébés

Pour illustrer cela, je vous propose une petite parabole :

Imaginez qu’un enfant de 2 ans demande à sa maman qui est professeur de biologie:

« Maman, comment on fait les bébés ? »

         Pensez-vous que la mère fournira à son enfant de 2 ans les mêmes explications qu’elle donne lorsqu’elle fait cours à des adolescents de 15 ou 16 ans ? Evidemment non, mais elle apportera une réponse adaptée à l’âge.

        A mesure qu’il grandira, l’enfant sera plus apte à comprendre le fonctionnement de certains mécanismes naturels. En revanche, il serait stupide que l’enfant refuse d’admettre les réponses plus complexes sous prétexte que quand il était jeune sa mère lui avait donné une réponse plus simple, adaptée à son âge.

C’est exactement la même chose pour le récit de la création.

 Conclusion

         Il est inutile de chercher à opposer la science et la Bible, alors que celles-ci ne visent pas le même but. La science s’intéresse aux causes, tandis que la Bible s’intéresse aux raisons.

Pour une approche scientifique

Pour compléter cet article, je conseille le site scienceetfoi tenu par des scientifiques évangéliques. 

Voici quelques articles :

-Ce qu’est la création évolutive (1ère partie) (2nd partie)

-Pourquoi le Dessein intelligent est une fausse bonne idée

Publicités

36 réflexions sur “Et Dieu créa Darwin

  1. Je trouve très pertinent concernant cette question de l’évolution, la réponse donnée par le YouCat (catéchisme de l’église catholique pour les jeunes). A la question « Peut-on être partisan convaincu de l’évolution et croire quand même en un Créateur », le Youcat répond que « Oui. La foi est ouverte aux hypothèses de la recherche scientifique » avant de développer.

    Il est rappelé que « La théologie n’a pas de compétence scientifique; et la science n’a pas de compétence théologique » avant de souligner que « Un chrétien peut adhérer à la théorie scientifique de l’évolution en tant que théorie explicative utile, dans la mesure où il ne tombe pas dans l’erreur de l’idéologie évolutionniste qui considère l’être humain comme produit d’un hasard de processus biologique ».
    Je ne vais pas citer tout le passage mais je trouve ces quelques lignes particulièrement éclairantes de la part de l’Église Catholique, reconnaissant d’abord que la théologie n’est pas en contradiction avec la science puis soulignant ensuite qu’il faut bien faire la distinction entre la théorie scientifique explicative de l’évolution et l’idéologie évolutionniste.
    C’est amusant mais ces quelques lignes repose la question que je posais déjà il y a quelques articles : peut-on vraiment croire en un hasard pur tel que le décrit la théorie évolutionniste ? J’ai quand même du mal à y croire !

    Personnellement, je trouve que l’évolution est totalement en cohérence avec la création. Nous croyons que Dieu a créé le Monde et l’a ordonné, lui a donné un ordre. C’est quand même fabuleux que l’évolution se fasse toujours non pas de façon hasardeuse, mais comme si elle tendait toujours vers une finalité. Je vois dans cette théorie une véritable création de Dieu, permettant au monde d’évoluer pour toujours plus se conformer à la divinité de Dieu.

    J'aime

  2. Jésus-Christ est mon berger,je ne manquerai de rien,il me fait reposer dans le bonheur,il me conduit vers le piste de la réussite,il restaure mon âme,il augmente mes jours,c’est pourquoi je resterai dans la maison de l’Éternel jusqu’à mes jours…Amen

    J'aime

  3. Bonjour,
    ___Dans la Bible, nous voyons que déjà plus de 1000 ans avant Jésus-Christ, il a bien été écrit que la terre était ronde.

    Esaïe 40.21-22 : « Ne le savez-vous pas ? Ne l’avez-vous pas appris ? Ne vous l’a-t-on pas fait connaître dès le commencement ? N’avez-vous jamais réfléchi à la fondation de la terre ? C’est lui qui est assis au-dessus du cercle de la terre,… »

    Genèse 1.20-23 : « Dieu dit : Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants… 21 Dieu créa les grands poissons … et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce… 23 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le cinquième jour. »

    ___Est-ce que Dieu a déjà créé des poissons tout faits dans une même journée de 24 heures et sans évolution ? Oui nous dit la Bible. Pourtant, si un seul de ces poissons serait tombé dans les mains de scientifiques d’aujourd’hui, ils nous auraient surement tous dit qu’ils peuvent nous prouver que ces poissons étaient tous nés plusieurs semaines avant d’être mangés.

    Matthieu 15.32-38 : « Jésus, ayant appelé ses disciples, dit : Je suis ému de compassion pour cette foule ; car voilà trois jours qu’ils sont près de moi, et ils n’ont RIEN À MANGER. …Jésus leur demanda : Combien avez-vous de pains ? Sept, répondirent-ils, et quelques petits poissons. Alors il fit asseoir la foule par terre, prit les sept pains et les poissons, et, après avoir rendu grâces, il les rompit et les donna à ses disciples, qui les distribuèrent à la foule. Tous mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta sept corbeilles pleines des morceaux qui restaient. Ceux qui avaient mangé étaient quatre mille hommes, sans les femmes et les enfants. »

    ___À remarquer que chaque jour dans la création, contient un seul lever et un seul coucher du soleil. Cependant, il n’est pas dit que ces jours avaient 24 heures chacun; ils peuvent aussi bien avoir eu 1000 ans ou 25 000 ans chacun (pensons à notre lune qui n’a que 12 jours par année); mais on sait qu’au moins à partir de la fin du 6e jour (à la création d’Adam), les jours n’avaient que 24 heures chacun, car en Genèse, l’âge d’Adam est donné en rapport avec l’évolution actuelle de la terre autour du soleil. Ève est plus jeune qu’Adam, puisque créée après Adam. La Bible nous précise donc très clairement qu’Adam n’est pas le fruit d’une évolution animal.

    Genèse 1.26 : « Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, … 27 Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. …31 …Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le sixième jour. »

    ___À remarquer que tous les animaux avaient déjà été créés avant que Dieu crée l’homme Adam. Adam n’est donc pas une évolution des animaux selon la fausse théorie de Darwin (qui, dit-on, n’y croyait plus à la fin de sa vie), car Adam a bien été créé à partir de la terre et non d’un animal soi-disant en évolution pour produire l’homme.

    Genèse 2:7 : « L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. »

    ___Remarquons qu’Après avoir créé Adam, la femme n’avait PAS ENCORE été créée. Or, si Adam aurait été le fruit d’une évolution d’un animal, il aurait donc une mère. Or, il n’a pas de mère puisque c’est Dieu qui l’a formé de la terre lui-même. Il est donc un fils de Dieu en ce sens.

    Luc 3.38 : « …fils d’Énos, fils de Seth, fils d’Adam, fils de Dieu. »

    ___Or, un homme sans mère, est obligatoirement créé. Ève n’était pas une évolution de l’homme, mais une création de Dieu, elle fût créée APRÈS l’homme. Or, si c’est par la femme que l’homme vient, alors Adam aussi est une création directe de Dieu sans évolution puisqu’il n’a pas de mère. Il est créé complet et parfait, car Dieu dit que c’était bon.

    Genèse 2.18-22 : « L’Éternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui. …Alors l’Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. »

    1 Corinthiens 11.12 : « Car, de même que la femme a été tirée de l’homme, de même l’homme existe par la femme, et tout vient de Dieu. »

    ___Les animaux ont été donnés comme nourriture à l’homme. Dieu dit-il à l’homme de manger ses ancêtres ? Dieu qui dit d’honorer son père et sa mère et les vieillards aux cheveux blancs (donc sa descendance du même coup). Dieu n’a pas donné la descendance de leurs ancêtres en nourriture; leurs ancêtres ne sont donc pas des animaux.

    2 Timothée 1.3 : « Je rends grâces à Dieu, que mes ancêtres ont servi, »

    Genèse 9.3 : « Tout (animaux, poissons, oiseaux) ce qui se meut et qui a vie vous servira de nourriture : je vous donne tout cela comme l’herbe verte. »

    ___Donc, Adam n’a pas de mère, car il a été créé à partir de la poussière : il ne descend donc pas du singe (ce qui serait une insulte à Dieu qui dit que l’homme a été fait à sa ressemblance). Ève n’a pas de mère puisqu’elle est créée APRÈS l’homme et à partir du corps de l’homme par Dieu lui-même. Ce n’est pas Adam qui vient de la chair et des os d’Ève, mais au contraire, c’est Ève qui vient de l’homme. Donc, les deux ne sont pas une évolution venant des animaux, mais ont été littéralement créé par Dieu lui-même. L’évolution de Darwin est donc en opposition flagrante contre ce que la Parole de Dieu indique dans la Bible.

    Genèse 2:23 : « Et l’homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme. »

    J'aime

  4. « Est-ce que Dieu a déjà créé des poissons tout faits dans une même journée de 24 heures et sans évolution ?  »

    Je me permets de relever cette phrase cette qui , selon moi, est une aberration.

    Dieu crée au 4ème jour la lune, le soleil et les étoiles pour qu’ils servent de signes et servent à calculer les jours, les mois, les années. Pas pour lui, mais pour nous de toute évidence…

    Hors, si Dieu crée les astres qui nous permettent de « calculer » le temps au 4ème jour, il devient évident que 1 jour de la création dans génèse 1 n’est pas une journée de 24 heures comme nous la connaissons.

    A partir de ce constat l’on peut se demander si effectivement il s’agit d’une semaine comme nous la connaissons ou s’il s’agit d’autre chose. Je penche pour la deuxième. Et vous ?

    J'aime

  5. Bonjour,
    ___Voici deux autres passages plus clair pour montrer que Dieu a déjà créé des poissons tout faits à l’intérieur d’une même journée de 24 heures et ce n’était pas le produit d’une évolution ni une aberration. Donc Dieu peut tout, comme il le veut et quand il le veut.

    Marc 6.38-44 : « 41 Il prit les cinq pains et les deux poissons et, …qu’il les distribuassent à la foule. Il partagea aussi les deux poissons entre tous. 42 Tous mangèrent et furent rassasiés, 43 et l’on emporta douze paniers pleins de morceaux de pain et de ce qui restait des poissons. Ceux qui avaient mangé les pains étaient cinq mille hommes. »

    Jean 6.9-13 : « Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons;…10 …environ cinq mille hommes. 11 Jésus …leur donna de même des poissons, autant qu’ils en voulurent. … »

    ___En accord avec ce que j’avais écrit plus haut, je crois que chaque jour (chaque matin et soir) de la création contenaient chacune l’équivalent de nombreuses années actuelles. Dieu peut donner l’orbite qu’il veut et la changer quand il veut. Pensons à Josué lorsque Dieu a rallongé la durée d’une journée.

    Josué 10.12-13 : « Alors Josué parla à l’Eternel, le jour où l’Eternel livra les Amoréens aux enfants d’Israël, et il dit en présence d’Israël : Soleil, arrête-toi sur Gabaon, Et toi, lune, sur la vallée d’Ajalon ! Et le soleil s’arrêta, et la lune suspendit sa course, Jusqu’à ce que la nation eût tiré vengeance de ses ennemis. Cela n’est-il pas écrit dans le livre du Juste ? Le soleil s’arrêta au milieu du ciel, Et ne se hâta point de se coucher, presque tout un jour. »

    ___Tout cela pour dire que le Dieu de vérité, dans le récit de la Genèse, a la liberté de dire, de faire et de cacher les choses comme il le veut.

    J'aime

  6. Il est possible que les termes « créationnistes » laissent souvent découler des amalgames.
    Mais le terme « fixisme » également, car la majorité (je ne dirais pas tous, n’étant pas certain) croient en l’évolution au sein même des espèces. En biologie, nous appelons ça la microévolution.
    On ne peut donc pas considérer le créationnisme comme fixisme.
    Le consensus serait de nous dire « créationnistes », et de vous dire « créationnistes évolutionnistes ». Je ne sais pas ce que tu en dis, mais personnellement, je ne me considère pas comme fixiste, malgré le fait que je rejette la macroévolution. Je crois sincèrement que dans la théorie de l’évolution, certaines explications sont vraies, mais que d’autres explications sont incompatibles avec la Bible.

    Qui plus est, tu appelles « science » la théorie de l’évolution, il faudra expliquer en quoi. Le modèle scientifique se veut observable par des expériences, et vérifiable. Y aurait-il une preuve scientifique de l’évolution darwinienne, d’un changement de genre ? Si oui, j’accepte que tu puisses évoquer « la science », sinon nous sommes obligés de définir la théorie de l’évolution comme une vision du monde, au même rang que celle du créationnisme.

    Je reviendrais peut-être pour répondre à cet article plus explicitement, merci Vincent pour l’article.

    J'aime

  7. J’aimerai rappeler qu’une multiplication de pains et de poissons ne prouvent en aucun cas qu’une journée de la génèse, correspond à une de « nos » journées de 24 heures….Il faudrait voir à pas tout confondre.

    Ensuite, si on lit correctement la génèse, le jour commence au soir « il y eut un soir, il y eut un matin »….Donc la façon de calculer les jours dans la génèse est encore différente…

    J'aime

  8. ___Effectivement, on voit dans la Bible que même depuis la Genèse jusqu’à l’époque des apôtres, on calculait la journée depuis le coucher du soleil jusqu’au prochain coucher du soleil le lendemain, ce qui faisait de toute façon une journée de 24 heures.
    ___Il est vrai que la multiplication des poissons par Jésus ne prouve pas une journée de 24 heures lorsque les poissons ont été créés dans la Genèse (comme dit précédemment, je crois que les journées étaient plus longues que les nôtres actuellement); j’ai amené l’exemple de la multiplication des poissons seulement pour démontrer que Dieu peut agir contrairement à la logique scientifique moderne et que donc dans la Genèse on ne peut pas se baser en tout point sur la science d’aujourd’hui pour la (la Genèse) contredire, car Dieu est plus sage que l’homme pour cacher ce qu’il veut aux « sages scientifiques » de notre époque (Luc 10.21; 1 Corinthiens 1.19).

    ___On pourrait se demander pourquoi au premier jour Dieu fit la lumière tandis qu’il parle du soleil qu’au 4e jour. Je crois que dans les deux cas, Dieu parle de la lumière qui se voit à partir du globe de la terre. Au 1er jour s’agirait-il de la lumière des étoiles, lumière que Dieu permet de se rendre jusqu’à la terre ? Peut-être la lumière avait-elle avant cela une limitation dans sa capacité à traverser les ténèbres de l’espace. Pensons quand Dieu avait épaissi les ténèbres au temps de Moïse; ce qui dérouterait aussi les scientifiques d’aujourd’hui.

    Exode 10.21-23 : « L’Eternel dit à Moïse : Etends ta main vers le ciel, et qu’il y ait des ténèbres sur le pays d’Egypte, et que l’on puisse les toucher. Moïse étendit sa main vers le ciel; et il y eut d’épaisses ténèbres dans tout le pays d’Egypte, pendant trois jours. On ne se voyait pas les uns les autres, et personne ne se leva de sa place pendant trois jours. Mais il y avait de la lumière dans les lieux où habitaient tous les enfants d’Israël.  »

    ___On pourrait aussi penser à la lumière des aurores boréales ce 1er jour, « si » toutefois ceux-ci n’ont pas de rapport avec les photons du soleil, mais uniquement avec le champ magnétique terrestre. Cependant, la lumière était nécessaire pour faire croître la verdure, l’herbe et les arbres que Dieu a créés au 3e jour; pourtant Dieu parle du soleil qu’au 4e jour. Pouvons-nous penser que la lumière du 1er jour était suffisante ? Vu qu’au verset un, Dieu avait déjà créé les cieux (donc les étoiles, la terre et le soleil), le soleil serait donc déjà créé avant le verset 14, avant le 4e jour. Cela laisserait supposer qu’avant le 4e jour, la terre n’était peut-être pas en orbite avec le soleil comme elle l’est aujourd’hui et que Dieu l’aurait déplacée pour l’entrer dans l’orbite actuelle du soleil qu’au verset 14 au 4e jour, ainsi que la lune en orbite actuelle avec la terre.
    ___Ainsi, avant le 4e jour, le soleil éclairait peut-être déjà la terre, mais avec une force de lumière différente si son orbite n’était pas la même qu’actuellement. On voit que bien des scénarios sont envisageables sans faire contredire Dieu.

    Genèse 1.1-2: « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme,… »

    Genèse 1.3-5: « Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour. »

    Genèse 1.14-19: « Dieu dit : Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années; et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi. Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre, pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le quatrième jour. »

    ___Je crois que chaque mot de la Genèse a été choisi minutieusement par Dieu, qui je pense aurait dicté tout cela à voix haute, peut-être à Moïse lorsque celui-ci était resté 40 jours sur la montagne du Sinaï en présence de Dieu (Deutéronome 10.10; Exode 33.11).

    Matthieu 13.35 : « …Je publierai des choses cachées depuis la création du monde. »

    J'aime

  9. Erreur mon cher Watson : considérer que les hommes étaient moins intelligents à l’époque de Moïse est une grande erreur. Il y a aujourd’hui certes la télé, électricité, etc.. mais ce n’est pas la connaissance scientifique/litéraire/etc.. qui fait l’intelligence d’un homme. Le corps humain, ses facultés n’ont pas changées depuis l’origine. Peut être même qu’un architecte égyptien au temps de Moïse était plus « intelligent » que vous M. Vincent (« intelligent » selon votre propre définition !)

    J'aime

      • Bonsoir David,

        Non je ne suis vraiment mais alors vraiment pas d’accord avec votre affirmation  » A l’époque de Moïse, l’humanité n’était qu’au stade de l’enfance, il fallait donc que Dieu explique aux humains de manière simple et compréhensible la création ». Mais alors vraiment pas.. Désolé.

        J'aime

      • Si vous aviez raison, alors Dieu nous donnerait ou nous aurait donné aujourd’hui plus de détails sur sa création. Or, notre bonne vieille bible, Parole de Dieu (j’espère qu’on est au moins d’accord sur ce point), est restée inchangée depuis bien longtemps. A moins que vous n’ayiez envie d’y ajouter quelques pages ?

        J'aime

          • LOL Je savais que Dieu nous avait envoyés des prophètes.. Mais des scientifiques… c’est une autre forme théologie que vous nous faîtes là 😉 Je ne vous suis plus du tout vraiment..

            J'aime

          • Vous dîtes que la science éclaire la bible, Parole Dieu.
            Hum continuez dans ce sens vous finirez savant.
            Moi je n’ai pas pris cette direction, je reste un petit chrétien ignare (humour)

            J'aime

          • J’imagine que vous cité cet exemple parce que c’est une histoire bien connue racontée dès l’école primaire..

            Alors à l’école on apprend effectivement que les méchants chrétiens ont tués les gentils monsieurs parce que Dieu a dit que la terre était plate et qu’il fallait tué tout ceux qui disaient que la terre était ronde.
            Vous avez bien appris votre leçon.

            Le problème c’est qu’il faut aller un peu plus loin que ce qu’on vous apprend à l’école.

            Esaïe 40.21-22 : « Ne le savez-vous pas ? Ne l’avez-vous pas appris ? Ne vous l’a-t-on pas fait connaître dès le commencement ? N’avez-vous jamais réfléchi à la fondation de la terre ? C’est lui qui est assis au-dessus du cercle de la terre,… »

            La bible n’a jamais dit que la terre était plate. Le pape ou qui vous voulez a peut être maintenu que la terre était plate, et certainement même d’autres scientifiques de l’époque. Mais je croyais que vous étiez de la branche protestante ? Donc vous savez bien que c’est l’imprimerie qui a levé la famille des « protestants » : la connaissance, la Parole de Dieu accessible à tous et non à des élites religieux au pouvoir a permit de mettre la vérité au grand jour.

            La science a donc permit en effet de comprendre et d’observer que la terre était ronde. Super ! Où est le problème ? Si la science permet de comprendre des choses et de les vérifier c’est bien, ça c’est du bon. Par contre la science « marre de café » je dis non merci. La « théorie » de l’évolution : non merci.

            J'aime

          • Le « problème », qui n’en n’est pas vraiment un, est simplement que les Sémites ne savaient pas que la Terre était une sphère, et que le Bible reflète les croyances de l’époque. C’est tout. On pourrait faire la même remarque pour le géocentrisme et l’héliocentrisme.

            J'aime

          • Je vais donc m’auto-citer pour le plaisir 🙂

            « Or tous ces chrétiens qui fustigeaient les savants de leur époque, le faisaient au nom de la Bible et pouvaient s’appuyer sur elle. Par exemple à ceux qui affirmaient que la Terre était une sphère, ils pouvaient brandir le verset d’Apocalypse 7 : 1 et demander : « Mais où sont donc les quatre coins d’une sphère ? »

            « Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre ; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu’il ne soufflât point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. »

            Bien malin en effet celui qui trouvera les « quatre coins » d’une sphère. Preuve évidente donc que la Terre est plate et que ceux qui affirment qu’elle est sphérique, ne sont que des hérétiques qui préfèrent les sciences profanes aux Ecritures Saintes ! »

            J'aime

          • et ils avaient tort puisqu’encore une fois il n’est pas ecrit que la terre est plate dans ces passages !
            ces gens la de l’epoque etaient comme vous, ils jouaient aux detectives et faisaient des deductions menant a des certitudes parce que ca les arrangeaient.
            « les 4 coins » designent 4 lieux differents et eloignės.
            le mot « coin » doit eefectivement etre compris ainsi !
            bonne nuit

            J'aime

          • Pardon, j’ai mal compris, si je vous relis vous disiez en fait que la nature éclaire Dieu..
            Continuez de mener l’enquête mon cher Watson, vous y êtes presque.

            J'aime

          • Mouais.. Bien trouvé. De là à dire que la nature éclaire Dieu, que la création éclaire Dieu je ne sais pas si on peut dire ça comme ça.. Après tout pourquoi pas, je veux bien vous donner raison finalement avec ce verset là. Je ne le voyais pas comme ça finalement, même si je savais très bien que la création Lui rendait « gloire ».. Enfin c’est un peu comme si on disait que la terre éclairait le soleil.. ça ne me parait pas très correct de le dire comme ça.
            Enfin bref, sur l’évolution, je reste sur ma position : l’évolution c’est du pipot, des histoires à raconter aux enfants qui n’ont pas la joie de connaître leur créateur.
            Bonne soirée

            J'aime

          • On peut dire que le soleil éclaire la terre, et que la terre rend gloire au soleil, mais dire que la terre éclaire le soleil me parait un peu farfelu..

            J'aime

          • J’abandonne. Vous êtes trop imbibé (de vous même).. M. le premier de la classe lol
            Et je laisse planer le doute sur mes notes de SVT, ce sera + drôle.

            Petit indice quand même : J’ai fait des études scientifiques, j’aime la science c’est même un de mes sujets d’actualités favoris, mais tous les scientifiques ne sont pas d’accord entre eux, et certains domaines de la science relèvent plus de la lecture dans une marre de café et du « probablement » que de la vérité. Je maintiens qu’il y a des domaines pour lesquels la science ne pourra pas donner de réponses avec certitudes, que l’on ne connait pas la couleur des dinosaures (ou quel dinosaure mangeait tel autre), que les systèmes de datations n’ont pas été assez éprouvés dans le temps, que l’homme ne descend pas du singe, et que la diversité animale ne vient pas de l’évolution d’une espèce vers une autre ou d’une mutation génétique (cette affirmation manque de rigueur puisqu’il n’y a pas d’échantillon, cf le(s) maillon(s) manquant(s) de la chaîne, et on est à ce jour pas capable de faire évoluer une espèce vers une autre en mutant un gène particulier, pourtant l’affirmation est établie), et tout ça je le dis consciemment à l’encontre de la science malgré que j’aime la science quand elle nous fait avancer dans le bon sens.

            http://actualitechretienne.wordpress.com/2013/10/18/un-crane-remet-en-question-lhistoire-de-levolution-de-lhomme/

            1 Timothée 6: 3-5, 20-21
            6:3 Si quelqu’un enseigne de fausses doctrines, et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus Christ et à la doctrine qui est selon la piété,
            6:4 il est enflé d’orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons,
            6:5 les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain.
            […]
            6:20 O Timothée, garde le dépôt, en évitant les discours vains et profanes,
            6:21 et les disputes de la fausse science dont font profession quelques-uns, qui se sont ainsi détournés de la foi. Que la grâce soit avec vous !

            Ah oui c vrai je suis chrétien, je crois en Dieu alors je cite la bible.. et je suis sûrement un arriéré lol
            Et puis, je suis certainement hors contexte, et pourtant c’est tellement bon de relire ces passages là n’est ce pas ?

            Un article dont je partage complètement le contenu : respect de la science, mais pas vénération de la science.
            http://www.gotquestions.org/Francais/foi-Dieu-science.html

            J'aime

  10. Pingback: Sommaire : Histoire du salut | Philochristos

  11. Petites réflexions que je laisse à mes élèves en cours de philosophie: 1-sur nos GPS, comment est représentée la Terre?-Plate. Pourquoi? Inutilement compliqué de la représenter ronde. Est-ce que dans 1000 ans on dira en analysant nos cartes et GPS qu’une partie de la population ignorait ou refusait l’idée que la Terre est ronde? Non, mais s’ils sont intelligents, ils diront qu’on avait le sens pratique, et qu’à échelle humaine, se représenter la Terre plate est plus réaliste, la courbure étant quasi sans incidence pour nos trajets. 2-Quand un bateau disparaît à l’horizon, c’est d’abord la coque qui semble s’enfoncer dans l’eau. Croyez-vous que nos ancêtres, beaucoup plus observateurs des phénomènes naturels que nous, ne l’aient pas vu?Cette courbure terrestre, pensez-vous que les géomètres de l’Antiquité ou du Moyen-Age l’ignoraient? Non. Seulement encore une fois elle était sans pertinence pour agir dans le monde, construire une maison ou aller de Rome à Jérusalem. 3- Vous connaissez-tous la fameuse statuette de Charlemagne sur son cheval. Que tient-il dans sa main: une galette? So What? Et bien nos ancêtres avaient peut-être davantage le sens de la relativité de nos savoirs, peut-être dogmatisaient-ils moins en science que nous. Et si l’on creuse, peut-être étaient-ils davantage réalistes et moins nominalistes: un jour pour Dieu ce peut-être mille ans pour nous, ce qui est droit pour Dieu, courbe pour nous et inversement, tout dépend du point de vue – qui est d’abord lieu géographique- que l’on prend. En passant du nomadisme à la sédentarité, et derrière nos livres puis nos écrans il n’y a pas plus sédentaire que notre civilisation d’apatrides errants!, c’est nous qui pratiquons inconsciemment le fixisme, quand nos ancêtres pasteurs, puis pèlerins de grands chemins, vivaient avec leurs pieds la docilité intellectuelle au réel qui toujours nous mène hors de nos limites intérieures.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s