Le déluge

         Dans l’article précédent, nous avons vu que le péché avait atteint son apogée lorsque les anges se sont unis aux filles des hommes pour enfanter les géants et « les héros qui furent fameux dans l’antiquité ». Devant un tel dérèglement Dieu décide d’employer une solution radicale :

 « Alors Dieu dit à Noé: La fin de toute chair est arrêtée par devers moi; car ils ont rempli la terre de violence; voici, je vais les détruire avec la terre. Fais-toi une arche de bois de gopher; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l’enduiras de poix en dedans et en dehors. » Genèse 6 : 13-14

 Local ou universel

         Avant de continuer plus en avant, posons-nous une petite question : ce déluge est-il local ou universel ? Une lecture simple et rapide nous amène à penser qu’il est universel, pourtant une étude un peu plus approfondie, nous amène plutôt à la conclusion contraire. Concernant ce passage Rachi (1)  pose une question intéressante et apporte une réponse pertinente :

« Dieu dispose pourtant de beaucoup de moyens de mettre à l’abri et de sauver. Pourquoi alors avoir imposé à Noé la dure besogne de construire une arche ?  C’est pour que ses contemporains le voient occupé à cette construction pendant 120 ans et lui demandent « Que fais-tu là ? ». Et pour qu’il leur réponde « Le Saint béni soit-il va envoyer un déluge sur le monde ! ». Peut-être feront-ils pénitence ! »

        Cette réflexion nous montre que Rachi avait très bien compris la pensée de Dieu, et ce propos s’accorde parfaitement avec l’histoire de Jonas et les déclarations d’Ezéchiel.

« Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. » Ezechiel 33 : 11

           La suite logique de ce raisonnement est de penser que si le déluge n’a frappé que des personnes qui ont pu être averties de la construction de cette arche, il faut donc en déduire que ce déluge n’a certainement pas touché toute la Terre mais s’est plutôt concentré sur la région du Moyen Orient. On voit mal en effet comment des personnes habitant sur d’autres continents auraient pu savoir qu’en plein milieu de ce désert, un homme construisait une arche. 

Un regard scientifique

C’est donc avant tout  une raison doctrinale qui m’amène à  penser que le déluge n’a pas pu être universel : Dieu ne punit pas des gens sans avertissement. Néanmoins, des preuves scientifiques peuvent aussi appuyer mon hypothèse :

Les preuves scientifiques d’un déluge local

Les lois Noahides

            Après le déluge, Dieu a contracté une alliance avec Noé :

 « Alors Dieu parla à Noé, en disant: Sors de l’arche, toi et ta femme, tes fils et les femmes de tes fils avec toi.  Fais sortir avec toi tous les animaux de toute chair qui sont avec toi, tant les oiseaux que le bétail et tous les reptiles qui rampent sur la terre : qu’ils se répandent sur la terre, qu’ils soient féconds et multiplient sur la terre. Et Noé sortit, avec ses fils, sa femme, et les femmes de ses fils.  Tous les animaux, tous les reptiles, tous les oiseaux, tout ce qui se meut sur la terre, selon leurs espèces, sortirent de l’arche. Noé bâtit un autel à l’Eternel ; il prit de toutes les bêtes pures et de tous les oiseaux purs, et il offrit des holocaustes sur l’autel.  L’Eternel sentit une odeur agréable, et l’Eternel dit en son cœur : Je ne maudirai plus la terre, à cause de l’homme, parce que les pensées du cœur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait. Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point ». Genèse 8 : 15-22

 La tradition rabbinique liste 7 lois, dites « lois noahides » que Dieu a  établies pour l’ensemble de l’humanité :

 1) Obligation d’établir des tribunaux

2) Interdiction de blasphémer

3) Interdiction de l’idolâtrie

4) Interdiction des unions illicites

5) Interdiction de l’assassinat

6) Interdiction du vol

7) Interdiction de manger de la chair arrachée à un animal vivant

Ces lois regroupent les principes moraux valables pour tous les êtres humains. Un chrétien n’a donc pas à se référer à la Loi de Moïse, dont nous parlerons prochainement et  qui était spécifiquement destinée au peuple d’Israël, pour distinguer le bien du mal.

 Note

 (1)  Rachi de Troyes (env. 1040-1105), grand rabbin français connu pour ses commentaires bibliques qui sont aujourd’hui inclus dans les éditions imprimées du Talmud.

Publicités

8 réflexions sur “Le déluge

  1. Bonjour David,
    Tu dis je cite :«Dans l’article précédent, nous avons vu que le péché avait atteint son apogée lorsque les anges se sont unis aux filles des hommes pour enfanter les géants et « les héros qui furent fameux dans l’antiquité ».
    Tu ne l’a nullement spécifié dans ton précédent article que j’ai relu et de plus la bible ne dit nul part que ces «fils de Dieu» sont des anges en référence à ce fait de genèse6.

    Et je ne partage pas ce point de vue.
    Pourquoi ?
    1) La notion de «fils de Dieu» n’est pas attribué qu’aux anges. Dans le NT lors du repas de Jésus avec ses 12 apôtres ont est dans une assemblée de fils de Dieu et Satan se présente aussi. La preuve il entre dans Judas Iscariot

    2) Les anges sont une race céleste et ne sont pas humain.
    Dire que les anges copulent avec les humains et font des enfants c’est dire qu’un homme qui va vers une guenon et copule avec est capable d’enfanter une sur-race. Je pense que l’idée est très comique.
    Et l’on croit en cela ça dans le milieu chrétien, où est la Sagesse ?

    3) Cette notion d’anges copulateurs = livre apocryphe d’Hénoc. Un livre remplit d’hérésies.

    4) En matière de péché sexuel l’écriture fait un long descriptif :
    • Homosexualité
    • Adultère
    • Viol
    • Inceste (voir la nudité de sa mère)
    • Zoophilie ou bestialité ou confusion
    • Orgies, échangisme
    • etc.

    Où est le péché concernant les anges céleste et les humains ?
    NUL PART…
    Comment le définit-on, quel est le nom de ce péché ?
    JAMAIS DÉFINI par la bible…

    La bible ne mentionne pas ce péché, il n’a pas de nom, c’est logique car les anges ne copulent pas, ils n’ont aucun sens du désir sexuel car ils ne sont ni mal, ni femelle.
    La race des anges n’est ni homme, ni femme, ni mâle, ni femelle et l’appétit sexuel n’existe pas chez eux et même si pénis ils avaient il seraient comme des hommes IMPUISSANTS !(ils n’auraient pas pu avoir d’érections, c’est ainsi !)
    C’est comme dire qu’en qualité d’hommes nous serions attirés par l’odeur d’une chienne en chaleur au point d’avoir une érection et de nous jeter sur la chienne en la trouvant BELLE et ensuite on a de méga hybrides !…Kesako ???
    Faut rire de ces âneries un peu tellement c’est stupide cette thèse d’anges copulateurs !!!!

    5) Or si selon cette thèse, ce péché a conduit Dieu au déluge et à la destruction des hommes c’est que le péché fut suffisamment GRAVE.
    Donc comment un péché si grave entrainant un déluge qui fait que Dieu met un signe dans la nue (Arc en Ciel), passe une ALLIANCE AVEC L’homme, ne soit même pas notifié dans la bible , voir même dans al Loi de Moïse.
    Dieu a oublié de mentionné une telle abomination alors que l’Alliance est là et l’arc est dans la nue ?
    Ou
    Cette abomination n’a JAMAIS eut lieu ?

    Je tranche : Elle n’a JAMAIS eut lieu.
    Arrêtons de jouer aux apprentis mystique cabalistique.

    6) Genèse montre que ces «fils de Dieu» prenne pour femmes…Peut-on y voir en cela une violence physique, tel que le viol etc ?
    Non…
    Dans le cas hypothétique des anges, si un ange vient et pèche c’est un démon et ils ne prendront pas femmes(mariage ?) mais posséderont les femmes belles ou laides ou moches, les violerait, les dominerait et les corromprait par toutes formes de péchés sexuels tel que les orgies, les sodomies, et toutes ces formes de dépravations.

    Il y a au moins ces 6 arguments contre !

    Ma pensée donc :
    Selon ce que j’entrevois, ces fils de Dieu sont simplement des hommes mais «fils de Dieu» c’est à dire des êtres saints et purs, comme Dieu en image de l’Éternel Dieu.
    Peut-être même la première génération de l’Homme avant le péché du premier Homme et de la première Femme.
    Du moins c’est cette thèse que je défends.
    En effet, premièrement :
    ♦ On augmente pas les souffrances de l’enfantement si JAMAIS Femme n’a enfanté déjà !
    Cette expression laisse envisager qu’avant le péché la Femme avait déjà enfantée.
    Genèse 3:16 Il dit à la femme : J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur,
    ♦ Ensuite suite au péché de la Femme, Adam la renomme en Eve ce qui signifie  » Celle qui fut la mère de tous les vivants ».
    Genèse 3:20 Adam donna à sa femme le nom d’Eve : car elle a été la mère de tous les vivants.
    Cette expression peut être lue sous deux visions selon les opinions mais je soutiens une seule :
    • La première : mère de l’humanité (esclave du péché).
    Mais selon ce que j’y vois, cette définition est surfaite mais non pas vraie.
    Pourquoi ?
    Simplement parce que le vivant est celui qui n’est pas entaché par la mort.
    En effet, depuis le péché la mort est ce processus de corruption en l’Homme et en son corps. De ce fait le nom d’Eve ne cadre pas avec cette dimension compte tenu du fait qu’elle enfante dorénavant non pas des « vivants bien vivant » ou « des êtres VIVANTS » mais des enfants corrompus déjà par la mort dès leur naissance donc des « êtres mortels ».
    • Pour moi, et à cause donc de cela, le nom Eve est donc relatif a ce qu’elle fut avant le péché.
    C’est à dire la FEMME qu’elle fut, celle qui enfanta des  » Vivants BIEN vivant » c’est à dire des êtres vivants comme le premier Homme et a son image sans aucune trace de corruption et de mort, des êtres saints, des «fils de Dieu»

    Ce sont mes conclusions pour la Notion de «fils de Dieu», elle seront j’en suis certain contestables comme les autres thèses sont toutes autant contestables.

    Elle a le mérite au moins de demeurer dans des choses plausibles et vérifiables et non invérifiables et complètement mystiques.

    Je n’ignore pas que d’autres opinions sont développées par Raymond Houle, il existe notamment la théorie des «fils de Dieu» en descendance de Seth mais je ne partage pas ce point de vue, car la descendance de Seth était déjà entaché par la mort.

    J'aime

    • Bonsoir Shor,

      Ta remarque est intéressante, en effet en lisant ce texte j’ai toujours compris qu’il s’agissait d’anges. Mais il y’a quelques temps j’ai effectivement entendu l’explication que tu avançais. Il est vrai que le terme de « fils de Dieu » et même de « dieux/dieu » dans la Bible peut désigner des hommes, je pense cependant ici qu’il s’agit bien des anges, et cela pour deux raisons principales :

      a)Le jeu d’opposition « fils de Dieu/filles des hommes » invite à penser aux anges plutôt qu’aux hommes

      b) Mais c’est surtout le verset 4 qui est déterminant « Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants: ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité. »
      Si c’était simplement des hommes, comment expliquer la naissance de ces géants ? Ce verset insiste sur le caractère tout à fait particulier et non-naturel de ces naissances.
      Je ne vois pas pourquoi des « saints » enfanteraient des géants.

      Bref, sur ce point là je suis entièrement convaincu et je doute de pouvoir changer d’avis sur cette question. Néanmoins merci de nous avoir faire partager ton avis sur la question.

      J'aime

      • Merci David pour ta réponse,

        L’objectif étant de proposer en effet des points de vue même s’ils sont divergents.
        Quand tu as parlé des « géants » le texte ne dit pas que le fruit de cette union  » fils de Dieu/fille des hommes » sont les géants.
        L’écriture dit (certaines versions) que les géants étaient déjà sur terre AVANT que les fils de Dieu n’aillent vers les filles des hommes.
        Donc les héros ne sont pas les géants mais une race issue de fils de Dieu(des homme purs et sans péché) avec une race entachée par la mort (les fille des hommes) ce qui donne des humains normaux dont certains furent d’illustres héros.

        Si nous jouons à la théorie des géants génération de fils de dieu/fille des hommes, on est obligé d’aller voir un «déluge local»…je ne peux soutenir cette théorie du déluge local.
        En effet après le déluge on retrouve encore des géants.
        Si le déluge laisse que 8 humains selon les écritures, d’où proviennent les géants post diluvien ? On serait tenté de dire que d’autres anges sont revenus à la charge et ont encore copulé avec des femmes…Or cette même théorie dit que ces anges ont tous été enchaînés, donc cela ne cadre pas non plus.
        Le plus particulier c’est de ne trouver sous la Loi rien de spécifique à un tel péché SI GRAVE !
        C’est plutôt cela qui pour moi est une clause de non recevabilité de la théorie des « anges copulateurs ».

        Sur un autre registre je n’ai pas tout dit concernant les fils de Dieu et les filles des hommes.

        Les filles des hommes sont la descendance d’Adam !
        Je dis bien d’Adam et non pas de l’Homme.
        En effet, Adam est «l’Homme qui a péché»,
        L’Homme est «l’être vivant», le saint et le pur celui qui est image de Dieu, sans tâche, celui qui a en lui la divinité et la marque du fils de Dieu, le fils de Dieu.
        En effet Christ le fils de Dieu est le second Homme et le dernier Adam.

        La bible nous dit ceci : Gen5:
        1 Voici le livre de la postérité d’Adam. Lorsque Dieu créa l’homme, il le fit à la ressemblance de Dieu.
        2 Il créa l’homme et la femme, il les bénit, et il les appela du nom d’homme, lorsqu’ils furent créés.
        3 Adam, âgé de cent trente ans, engendra un fils à sa ressemblance, selon son image, et il lui donna le nom de Seth.
        4 Les jours d’Adam, après la naissance de Seth, furent de huit cents ans ; et il engendra des fils et des filles.
        5 Tous les jours qu’Adam vécut furent de neuf cent trente ans ; puis il mourut.

        L’Homme (j’écris en grand H) est Celui qui est fils de Dieu en ressemblance de Dieu.
        Il y eut le mâle et la femelle en l’Homme qui furent crées afin de donner une génération d’Hommes.
        Donc le premier Homme avec sa Femme(celle qui est tiré de l’Homme et qui est aussi l’Homme car ils sont UNE SEULE CHAIR).
        C’est la race des Hommes(le mâle et la femelle).
        L’Homme(le sans péché et sans mort) c’est à dire le Vivant avec sa Femme ont reçu ordre de procrée.
        De cette procréation est venu une génération d’Homme en image et en ressemblance de l’Homme.
        Pour moi cette génération fut composé que d’Homme et non pas de femme a ce moment là, ce furent les fils de Dieu car en ressemblance à l’Homme qui est en ressemblance et image de Dieu.

        La bible dit une chose dans les versets cités que suite au péché >b>3 Adam, âgé de cent trente ans, engendra un fils à sa ressemblance, selon son image.
        Adam est «l’Homme qui a péché», ce l’est plus l’Homme, l’être Vivant !

        Quand Adam fit Seth, il fit un fils comme lui c’est à dire mortel, donc la génération d’Adam, les «adamiques» donc la génération des mortels.

        Donc avant le péché il y a la race des «non entachés par la mort», en forme du premier l’Homme qui fut crée, c’est à dire sans péché, sans trace de mort en eux, c’est la race des «fils de Dieu»

        Pour les filles des hommes, c’est la race des mortelles, des adamiques.

        On comprends donc la suite :
        Le conflit qui irrite Dieu c’est que les «fils de Dieu» qui étaient sans taches, purs, saint, comme Jésus se sont laissé séduire par Satan et cette séduction les a tous mené à regarder de plus près les «filles des hommes» (de la race adamique) et à les trouver belle.
        La même séduction envers la Femme qui trouve le fruit bon à manger et agréable à la vue.
        De même ces «fils de Dieu, race sans péché» séduits par Satan trouvent «les filles des hommes, race mortelle», en bonne à manger et agréable à la vue ce qui fut traduit par «belles».

        Et c’est ce qui déclencha la colère de Dieu envers l’humanité toute entière.

        La suite du récit parle du jugement humain, destruction de l’humanité (pas des cieux) donc le péché commis était d’ordre HUMAIN et terrestre.

        Si ce péché était aussi d’ordre céleste, Dieu aurait jugé dans ce même texte les anges pécheurs. Or le texte n’en parle pas et les conclusion tirés ne sont que purs hypothèses tirées du livre apocryphes d’Hénoc. Livre dont je conteste profondément la révélation.

        Dieu en Genèse3 juge le serpent à savoir Satan lui même, si les «fils de Dieu» étaient des anges, Dieu les aurait aussi jugé dans ce même texte, on aurait eu droit au moins a un verset.

        Cependant je laisse ces réflexions pour que chacun lisent vue qu’ils n’y a aujourd’hui que des hypothèses ou des théories sur ces fils de Dieu.

        Bien à toi !

        J'aime

  2. Pingback: La Loi de Moïse | Philochristos

  3. Pingback: Sommaire : Histoire du salut | Philochristos

  4. Pingback: Pourquoi aller voir le film "Noé" | Philochristos

  5. Bonjour à tous
    @ Shor L
    Ta théorie sur « les fils d’Elohim » me semble assez plausible. As-tu des articles la dessus , ou pourrais tu développer d’avantage ?
    Merci.
    @ David,
    A supposé que le déluge était circonscrit à un territoire bien déterminé, alors il faudrait aussi circonscrire toute l’humanité en plus des autres êtres vivant à ce « territoire ». Dans ce cas, ta théorie territoriale pourra tenir, car il ne faut pas oublier que l’alliance avec Noé concerne tous les êtres vivants (animaux compris).
    Autrement dit, il n’y avait aucun autres survivant sur « terre » après le déluge mis à part ceux qui faisait parti de l’arche.
    Mais je doute fort que me déluge n’ai concerné qu’une seule partie de la toute la terre. Les preuves scientifiques ne sont pas toujours fiables à 100 %. Il y a encore beaucoup de mystères que la science ne peut élucider.

    J'aime

    • Bonjour Esso,

      Ta question soulève un point intéressant. Quand j’avais écrit cet article je pensais être un des seuls, au moins dans le monde évangélique, à avoir cette idée, entretemps je me suis rendu compte qu’un certain nombre d’autres personnes défendaient l’idée d’un déluge local.

      Je pense refaire un article sur cette question à l’occasion.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s