La Loi de Moïse

De l’accueil à l’esclavage

         Nous avions vu dans l’article précédent que la famille de Jacob était arrivée en Egypte. Si le pharaon du moment les avait accueilli favorablement, les choses changent très rapidement :

 « Joseph mourut, ainsi que tous ses frères et toute cette génération-là. Les enfants d’Israël furent féconds et multiplièrent, ils s’accrurent et devinrent de plus en plus puissants. Et le pays en fut rempli. Il s’éleva sur l’Egypte un nouveau roi, qui n’avait point connu Joseph.  Il dit à son peuple : Voilà les enfants d’Israël qui forment un peuple plus nombreux et plus puissant que nous. Allons ! montrons-nous habiles à son égard ; empêchons qu’il ne s’accroisse, et que, s’il survient une guerre, il ne se joigne à nos ennemis, pour nous combattre et sortir ensuite du pays.  Et l’on établit sur lui des chefs de corvées, afin de l’accabler de travaux pénibles. C’est ainsi qu’il bâtit les villes de Pithom et de Ramsès, pour servir de magasins à Pharaon.  Mais plus on l’accablait, plus il multipliait et s’accroissait ; et l’on prit en aversion les enfants d’Israël. Alors les Egyptiens réduisirent les enfants d’Israël à une dure servitude. Exode 1 : 6-13

 Ainsi l’accueil favorable s’est transformé en esclavage.

 Moïse

       L’Eternel suscite alors un homme, Moïse, pour délivrer le peuple. Cette délivrance se produit par l’intervention de  Dieu qui frappe l’Egypte de 10 plaies :

1)    Les eaux Nil sont changées en sang

2)    Des grenouilles envahissent l’Egypte

3)    Des moustiques apparaissent

4)    Des insectes envahissent l’Egypte

5)    Les troupeaux meurent

6)    Des ulcères apparaissent

7)    De la grêle tombe sur le pays

8)    Des sauterelles envahissent le pays

9)    L’Egypte est recouverte de ténèbres

10) Les premiers-nés meurent

        Au bout de ces 10 plaies, et au terme d’un  séjour en Egypte qui  aura duré 430 ans d’après la Bible, ou 210 ans d’après la tradition rabbinique, Pharaon accepte que le peuple hébreu quitte le pays.

       Les Hébreux devaient directement aller dans le pays de Canaan qui leur était destiné, mais à cause de leur désobéissance, ils passeront plus de 40 ans dans le désert.

 La Loi de Moïse

           C’est au cours de ces 40 ans que Dieu leur donnera la Loi, « la Torah », qui constitue le fondement du culte israélite.

       Cette loi touche tous les domaines de la vie puisqu’elle règlemente aussi bien le domaine « civil » que le domaine « religieux », c’est-à-dire le culte divin.

     On trouve aussi bien des ordonnances générales (« Tu ne tueras point ») que des prescriptions particulières (nombreux interdits alimentaires, vestimentaires, etc.)

 Le chrétien et la Loi

          Quelle doit être la position du chrétien vis-à-vis de cette Loi ? Il pourrait être tentant de distinguer dans cette Loi ce qui est toujours valable actuellement, de ce qui ne l’est plus. Une telle démarche, qui pourrait paraître logique, n’est pourtant pas biblique. En effet, Jacques et Paul sont très clairs, on ne peut pas suivre la Loi « à la carte » : soit on accepte toute  la Loi, soit on n’accepte rien :

 « Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. » Jacques 2:10

 « Car tous ceux qui s’attachent aux œuvres de la loi sont sous la malédiction ; car il est écrit : Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique. Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu’il est dit : Le juste vivra par la foi.  Or, la loi ne procède pas de la foi ; mais elle dit : Celui qui mettra ces choses en pratique vivra par elles. » Galates 3 : 10-12

 Mais n’y-a-t-il pas de bonnes choses dans la Loi que nous devrions suivre ? Oui, mais tous ces commandements, ne sont pas arrivés avec la Loi, mais existaient avant (comme nous l’avions vu dans cet article). Ainsi, par exemple, toute la morale sexuelle découle du verset de Genèse 2 : 24 :

 « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. »

De ce verset nous déduisons que pour Dieu le mariage est monogame, hétérosexuel et indissoluble.

Conclusion

La loi donnée par Dieu à Moïse concernait le peuple hébreu. Elle était provisoire et devait servir de pédagogue en attendant la venue de Christ. Aujourd’hui, un chrétien ne doit plus chercher à l’appliquer.

« Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue. » Galates 3 : 24-25

Pour compléter

Les différents sens du mot ‘Loi »

Publicités

7 réflexions sur “La Loi de Moïse

  1. Il est exact, que nous ne sommes plus sous la loi, mais sous la grâce. Mais la loi de Dieu contenue dans les 10 commandements n’est pas abolie. Il s’agit de faire la distinction entre les lois cérémonielles, civiles qui elles ont été abolies une fois pour toute par le sacrifice du Christ. Mais la loi Morale demeure immuable, Jésus n’étant venu non pour l’abolir , mais pour l’accomplir (Matthieu 5.17). Prétendre que la loi n’est plus applicable, c’est nier l’existence du péché, car précisément  » le péché est la transgression de la loi »; Si donc la loi est caduque il n’y a plus de péché!

    J'aime

    • Bonsoir Jean,

      Tu as tout à fait raison , la Loi était utile pour nous révéler le péché, mais maintenant nous n’en avons plus besoin car nous avons le Saint-Esprit.

      Je t’invite a lire Jean 16 verset 8. Jésus dit bien que quand le Saint-Esprit sera venu, c’est a dire après la Pentecôte, c’est lui qui convaincra le monde « de péché, de justice et de jugement ».

      Donc plus besoin de la Loi.

      Bonne soirée,

      J'aime

  2. Pingback: Sommaire : Histoire du salut | Philochristos

  3. Bonjour,

    L’observation de la loi est un sujet qui divise encore les chrétiens, le mot diabolos en grec signifie : diviseur …
    Lorsque vous lisez la loi vous ne pouvez que remarquer qu’elle ressemble en tout point à une religion, fait ceci fait cela sinon etc…

    Avant Moïse, comme l’a fait remarqué David Vincent, la loi existait déjà, c’est la loi nohanide (genèse 9:1-7).
    On remarquera que les 7 ordonnances données à Noé ne sont pas soumises à conditions et qu’elles correspondent à la préconisation des apôtres et au Saint Esprit concernant le chrétien (actes 15:28-29).

    Il faut se reporter à exode 32, Israël avait fait un veau d’or en disant : voici ton Dieu qui t’a fait sortir d’Egypte (verset 8).
    – Dans ce chapitre Moïse n’a reçut de Dieu QUE les 10 commandements.
    – Israël veut une représentation de son Dieu, pas adorer un autre Dieu, mais une image de YHWH.
    – Israël veut ressembler à ses voisins, ou plutôt à l’Egypte : avoir un Dieu en image et une religion. Les enfants d’Israël ont vécu pendant 430 ans en Egypte, ils devaient dans le grande majorité servir les dieux égyptiens

    Par conséquent Moïse a brisé les tables, montrant que la liberté que Dieu leur donnait (seulement 10 commandements) leur est retirée.
    Puis Dieu leur a donné une loi très difficile à suivre (actes 15:10), en fait impossible à suivre dans son intégralité, les 603 ordonnances qui s’ajoutent au 10 commandements.

    Ce qu’a fait Dieu est une punition : ils veulent une religion ! D’accord donnons la leur mais ils vont en « baver » !
    La loi de Moïse prise littéralement, suivie telle qu’elle n’est qu’une religion !

    Mais le Seigneur dans son intelligence a caché dans la loi de Moïse un sens spirituel.

    Paul le démontre dans 1 corinthien 9:9-10, il interprète une ordonnance littérale de la loi de Moïse mais spirituellement, il a donné le vrai sens de cette ordonnance.
    TOUTE la loi de Moïse s’interprète de cette façon, c’est CA la subtilité.

    Dieu est esprit, sa loi est spirituelle (romains 7:7).

    Prenons un exemple, j’accompli toute la loi, mais je désobéit à une seule ordonnance : je mange du porc, selon la loi je suis condamné à mort, car je pèche, le péché étant la transgression de la loi, donc je mérite la mort.

    Spirituellement ça devient logique, manger du porc signifie faire comme lui : manger tout et n’importe quoi.
    Ceci signifie : suivre n’importe qu’elle doctrine (ajouter le paganisme au christianisme par exemple).

    J'aime

  4. Je rejoins assez ton idée. Comme je te l’ai dit dans mon message précédent, je pense reprendre ses différents articles pour les approfondir 🙂

    Si d’autres lecteurs (je pense notamment à Pistis et Shor ) ont aussi des commentaires ou des réactions pour enrichir le débat qu’ils n’hésitent pas 🙂

    J'aime

  5. Et la loi de Christ c’est quoi ? Est-ce que c’est par exemple la spiritualisation de la loi ? Dans la bible je me suis toujours posé la question ?

    Et quand Jésus dit (donc peut être la loi de Christ puisque c’est sa parole) que celui qui retranchera le plus petit commandement et enseignera à faire de même sera appelé petit dans le Royaume des cieux, mais celui qui les mettra en pratique et qui enseignera à les mettre en pratique sera appelé grand dans le royaume des cieux. Que peut on en dire ? Imaginer que Jésus a dit cela pour seulement un an à deux ans est bizarre, puisqu’on parle de Royaume des cieux.

    Et que peut-on dire de Actes quand Paul va à Jérusalem, et que Jacques lui dit : tu vois combien de juif ont cru, ils sont tous zélé pour la loi, et ils ont appris que tu enseignes aux Juifs en Grèce à renoncer à Moïse et à ne pas faire circoncire leurs enfants. Que faire donc … pour leur montrer que c’est faux (calomnie), fait … … Quand aux païens qui se convertissent, nous leur avons commandé …

    On peut dire qu’aux Juif il leur est demandé et enseigner de suivre les préceptes de Moïse (ce que Jésus demande, ‘tant qu’ils sont sur terre’, puisque la première alliance fini à la fin de la première création, qui est près de disparaitre), mais de regarder ça comme de la boue, afin de gagner Christ (nouvelle alliance, seconde création). De même qu’on regarde le monde et ce qu’il y a sur la terre, mariage, richesse, possession, habitation, mangé boire … pas comme de la boue mais comme quelque chose de passager, et de se considérer comme passager, comme ne possédant pas, comme n’étant pas marié…. Là où est ton trésors là sera ton cœur… Et il ne doivent pas mettre la loi et leur espérance dans la loi, mais de la mettre en Christ seulement de qui nous espérons recevoir … … … … Quand aux païen qui se convertisse, qui n’ont donc jamais été sous la loi, on ne leur commande pas de se faire circoncire (et donc d’y être sous la loi, première alliance), parce que eux comme les juif convertie doivent maintenant rechercher celle d’en haut (nouvelle alliance), et y être assujettie (loi de Christ), et ne plus regarder ce qu’il y avait avant : sans loi pour les païens, et sous la loi pour les Juifs, mais les deux doivent regarder celle d’en, haut …

    Idem pourquoi Paul a circoncit Timothée ?

    Voilà il y a plein d’endroits épineux, et ça serait bien d’en parler. J’attends ta réponse puisque tu dis des choses intéressantes.

    J'aime

    • Bonjour Marc,

      J’ai bien vu tous tes messages. Je profite de te répondre sur celui-là.

      Depuis la rentrée, j’ai changé de blog pour des raisons techniques:

      http://didascale.com

      Je vais progressivement transférer tous les anciens articles de ce blog vers le nouveau, mais j’ai bien pris tes notes de tes remarque.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s