Nouvelle série : l’interprétation de la Bible

Sommaire disponible sur le nouveau blog

Publicités

17 réflexions sur “Nouvelle série : l’interprétation de la Bible

  1. Salut!

    Je suis très impatient de lire cette série. 😀

    Tu dis: « Ce sont elles [les Écritures] qui nous révèlent la pensée de Dieu et son action à travers l’histoire. Par Elles, nous comprenons Sa Volonté. Nous pouvons saisir l’origine et le but, mais aussi les moyens de parvenir à ce but. »
    Mais comme tu l’as bien expliqué, la parole de Dieu, Dieu Fils-Unique pour reprendre les termes de l’hymne johannique (Jn 1,18), s’est incarnée en Jésus-Christ. Ainsi, le Christ est celui qui nous dévoile le Père. D’ailleurs, dans le même passage sus-mentionné, c’est le mot grec qui a donné « exégèse » qui est employé pour « dévoilé ». Ainsi, plus que les Écritures, c’est Jésus-Christ, en tant qu’Exégèse du Père, qui nous fait connaître la pensée et la volonté de Dieu.

    Que le Seigneur te bénisse! 🙂

    Aimé par 1 personne

      • Je suis totalement d’accord avec toi.

        En réfléchissant à ton article, je pense qu’il y a une petite différence entre Bible et Écritures saintes. La Bible comprend les Ecritures considérées Saintes par Jésus-Christ et les apôtres (la Loi, les Prophètes et les Hagiographes dont le canon diverge selon les partis juives) + les 4 textes de l’Evangile + les Actes + les Epîtres + l’Apocalypse.

        J'aime

  2. Sola Scriptura est une erreur fondamentale qui fait du tords aux chretiens protestants. Il serait bien de faire un article sur ce concept lutherien. Merci !

    J'aime

    • Bonjour Gobame.

      Oui un article est prévu à ce sujet, je l’ai placé à la fin de la troisième partie.

      C’est une erreur fondamentale car ce principe est souvent mal compris.

      J'aime

  3. Concernant le Sola Scriptura, je suppose que tu vas faire la distinction entre le Sola Scriptura des Pères de l’Église & des Réformateurs et le Solo Scriptura des évangéliques contemporains, tel que le fait l’érudition réformée :

    http://monarchomaque.org/2014/04/09/tableau-peres-eglise/ (page 4)

    Exemple de Solo Sciptura : dans une discussion sur le prétérisme que j’ai eu récemment avec un couple de chrétiens beaucoup plus âgé que moi, j’ai évoqué, au soutien de ma position, le fait historique solidement établit (par Eusèbe de Césarée s’appuyant sur des sources antérieures) que les chrétiens de Jérusalem se réfugièrent à Philadelphie pendant le siège de la ville en 70. Je me suis immédiatement fait rétorquer que cela est impossible puisqu’il il est dit dans le NT (à un endroit que je ne retrouve pas) que les chrétiens de Jérusalem furent dispersés dans toute la Décapole. Et vlam ! « C’est pas écrit dans la Bible donc c’est pas arrivé ! »

    J’étais tellement abasourdi par la naïveté de cette réponse que je n’ai même pas observé que cette histoire de Décapole (si elle existe) réfère à des événements des années 30, ou 40, ou 50, ou 60, et que même si la Bible dit que les chrétiens ont désertés Jérusalem, rien n’empêche qu’ils y soient revenus avant 70 !

    J'aime

  4. David Vincent dit, je cite Le Saint-Esprit se contredit-Il ?
    Supposons deux intervenants.
    S’il ne peut se contredire, c’est que les deux sont en tord avec des points de vue divergents ou que l’un est de l’Esprit et que l’autre ne l’est pas.
    Comment trouver qui a raison ? En se basant sur ce que proclame la majorité ? En taxant l’autre d’hérétique car cela ne cadre pas aux pensées communes admises par X ou Y ou Z ?

    Sincèrement comment dire que telle ou telle chose avancée est de l’Esprit ou pas et cela avec certitude ?

    Voilà que Jésus est venue avec les miracles que PERSONNE n’a fait avant lui et comme lui et avec un message que personne n’a porté avant lui et confirmé par Dieu et pourtant l’écriture dit :
    Malgré tant de miracles qu’il avait faits en leur présence, ils ne croyaient pas en lui
    et encore : 29 Jésus leur répondit: L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.30 Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi ? Que fais-tu ?
    et encore : 66 Dès ce moment, plusieurs de ses disciples se retirèrent, et ils n’allaient plus avec lui.

    Si lui le Christ faisant des miracles portait la parole en prêchant la Vérité et n’était pas cru, ce n’est pas aujourd’hui que l’Esprit de Dieu parlera encore et que chacun l’entendra forcément.
    Par ailleurs chacun peut être convaincu d’être dans le vrai en toute bonne foi, comment vas tu trancher si toi même tu n’es pas plus dans le vrai ?
    Vois tu pour moi, tenter de dénouer ces choses relève du parcours de l’impossible et je me positionne sur un fondement qui est celui ci :
    20 sachant tout d’abord vous-mêmes qu’aucune prophétie de l’Écriture ne peut être un objet d’interprétation particulière,
    21 car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu.

    Si l’on veut savoir le vrai du faux il n’y a pas mille manière mais une et une seule et je répondrai ainsi :
    La Jérusalem Céleste a une muraille de 144 coudée, mesure d’homme, qui était celle de l’ange qui est posée sur douze fondement.
    Si aujourd’hui Jérusalem n’entends plus ni le fondement, ni la muraille elle sera assiégée de toutes part et elle sera ravagée par le mercenaire.

    Qu’est ce donc que le fondement et qu’est ce donc que la muraille ?

    J'aime

    • Bonjour Shor,

      Simple détail, car ce n’est pas le corps de ton message, mais je ne suis pas tout à fait d’accord avec ça :

      « voilà que Jésus est venue avec les miracles que PERSONNE n’a fait avant lui et comme lui  »

      Tous les miracles qu’a fait Jésus ont été faits avant lui par des prophètes de l’AT.

      J'aime

      • Bonjour David,
        J’entends bien que les prophètes firent des miracles mais aucun des miracles ne venait appuyer une quelconque annonciation du Royaume de Dieu ouvert à celui qui croit !
        En gros ce que j’ai dit, je l’ai lié à l’Évangile qui fut annoncé par la parole MAIS confirmé par les miracles attestant de la véracité des paroles portées, c’est pourquoi mon expression mettait l’accent non pas seulement sur les miracles eux même mais encore COMME LUI c’est à dire que le miracle était le signe attestant de la véracité et de l’authenticité de Jésus. Chaque miracle venant valider sa qualité de Fils de Dieu, de Messie, d’envoyé de Dieu, de Christ, du prophète annoncé par Moïse.

        Il a bien fait des miracles qu’aucun ne pouvait faire(je dis bien ne POUVAIT FAIRE) AVANT lui :

        ♦ Chasse les démons des humains captif de Satan : Personne avant lui
        Ce qui montre un combat spirituel ouvert contre Satan et ses démons : Personne avant lui

        ♦ Nomme des apôtres qui agissent en son nom et leur donne POUVOIR de chasser démons et guérir toutes les maladies en prêchant la bonne nouvelle du Royaume. Qui avant lui ?

        ♦ Le Pardon accordé par sa seule autorité et par son pouvoir absolu sur toute chose, des vies transformées et convertis sur le champs. Qui avant lui ?

        ♦ Les aveugles qui voient, les sourds qui entendent. Qui avant lui ?
        ♦ etc…

        Ce qui caractérise Jésus c’est encore la fréquence des miracles et des prodiges et leur particularité, tel que le gadarénien, les paralytiques délivrés, les démons d’infirmités chassés. un sourd muet de naissance qui entends et parle, un aveugle de naissance qui voit …

        Plusieurs multiplications des pains, nombreuses résurrection des morts dont celle de Lazare, plusieurs lépreux, plusieurs démoniaque mais tout cela lié à l’annonce de l’Évangile du royaume des cieux.

        Jésus a fait des choses qu’aucun prophète n’a fait avant lui ET comme lui et certaines choses qu’aucun avant lui ne pouvait faire et particulièrement sur le plan de la guérison des âmes, de la consolation des cœurs, de la délivrance spirituelle des esprits tenus captifs etc…

        C’est sous cet angle que je parlais en liant tout cela bien entendu a ton thème et exprimant que malgré la spécificité des miracles du Christ son message qui EST DE L’ESPRIT fut rejeté par les scribes et les pharisiens qui eux possédait la torah etc.
        En gros j’ai simplement exprimé le fait que quelqu’un peut parler par l’Esprit et même produire les miracles attestant de la véracité de ses propos et qu’il est envoyé par Dieu qu’il ne serait pas forcément reçu.
        A plus forte raison cela sera d’autant plus difficile pour beaucoup de discerner celui qui parle par l’Esprit aujourd’hui.

        J'aime

  5. Pingback: Nouvelle série : l’interprétation de la Bible | Glanures

  6. – Si nous oubliions le concept moderne de Bible… et reprenions les termes employés par le Seigneur Jésus qui utilise cette expression « Saintes Écritures «  Lui qui a pour Nom « Parole de Dieu » ??
    – Et si nous reprenions les sens premiers de « Testament » qui signifie ALLIANCE ??
    – Encore… si nous n’oubliions pas que l’homme de ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole qui sort de la Bouche de Dieu ??

    …cela mettrait les choses dans leur perspective juste pour les étudier.

    J'aime

  7. Pingback: Gaza, Israël et le sionisme chrétien | Philochristos

  8. Pingback: Le silence protestant face au massacre des chrétiens d’Orient | Philochristos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s