Sommaire : Le mariage chrétien

La série d’articles sur le mariage chrétien étant terminée, je vous propose un sommaire récapitulatif. Les articles ont été reclassés et ne suivent pas nécessairement l’ordre de parution. Il est conseillé de les (re)lire dans ce nouvel ordre pour mieux comprendre le raisonnement. Il suffit de cliquer sur le lien et celui-ci s’ouvrira dans un…

Le célibat

Pour terminer (brièvement) cette série sur le mariage, j’aimerai parler du célibat.  Regard historique Historiquement le mariage a été très déprécié dans l’Eglise. Certains Pères ont été assez modérés (Jean Chrysostome), mais d’autres beaucoup plus extrémistes (Jérôme). D’une manière générale, tous tenaient la sexualité pour mauvaise et donc le mariage comme douteux. Cette vision n’a…

La nullité de mariage

La nullité de mariage est aujourd’hui quelque chose qu’on ne connaît plus vraiment sauf peut-être dans les milieux catholiques.  Histoire et abus A partir de la fin de l’Antiquité tardive, l’Eglise impose progressivement son pouvoir. En Occident, la chute de l’empire romain (476) et l’instabilité politique liée à l’émergence des nouveaux royaumes barbares, facilitent la…

Le divorce

               La série sur le mariage continue  et on en vient maintenant à la question du divorce. Après avoir examiné les règles de l’Ancien Testament, puis du Nouveau, ce qui sera l’occasion d’un petit point linguistique, je terminerai en proposant quelques pistes pour des cas concrets. L’Ancien Testament La…

La question des mariages mixtes (chrétien/non-chrétien)

Dans l’article précédent, nous avions conclu, que le but premier du mariage était de fonder un foyer chrétien, cellule de base de l’Eglise. Cette simple constatation répond déjà à la question : un foyer chrétien ne peut réellement fonctionner que s’il est composé de deux chrétiens. Une « église » avec un seul membre n’a aucun sens.  Plusieurs…

Les buts du mariage

       Historiquement l’Eglise, de l’Antiquité jusqu’aux Temps Modernes a toujours tenu pour suspectes les relations sexuelles. De fait, cela la mettait dans une position quelque peu délicate. Tout en s’obligeant à défendre le mariage comme bon, contre les hérétiques qui le combattaient (manichéens ou cathares par exemple), l’Eglise était elle-même enclin à partager…